AUSTIN, Texas — Rory McIlroy a connu une autre superbe deuxième neuf, réussissant cinq oiselets de suite.

Cette fois, ça n’a pas été suffisant.

L’ancien champion amateur des États-Unis Peter Uihlein s’est donné une avance de cinq coups contre McIlroy et il a résisté à sa poussée pour l’emporter 2-et-1, mercredi, au Championnat du monde par trous.

Le champion en titre, Dustin Johnson, a envoyé deux coups hors des limites du terrain lors du même trou, il a envoyé une balle dans l’eau et il a raté plusieurs coups roulés importants sur le deuxième neuf. Il s’est incliné au 17e trou contre Bernd Wiesberger.

McIlroy revenait d’une victoire à l’Invitation Arnold Palmer, au cours de laquelle il a réussi un oiselet lors de cinq de ses six derniers trous pour triompher par trois coups.

McIlroy, Dustin Johnson, Phil Mickelson et Tommy Fleetwood, auront maintenant du chemin à faire pour remporter leur groupe de quatre golfeurs. Ils ont tous perdu leur premier match et ils auront besoin d’aide pour avancer aux parties du week-end.

Lors des deux années au cours desquelles cette formule a été utilisée, seulement quatre joueurs ayant perdu le mercredi ont réussi à remonter la pente pour gagner leur groupe. Un de ceux-ci est Johnson, il y a deux ans.

Justin Thomas, qui s’est fait retirer ses dents de sagesse il y a deux semaines, s’est donné une avance de trois coups qui paraissait encore plus grande quand son adversaire, Luke List, a lancé son fer droit contre un mur après avoir perdu le septième trou.

List a ensuite dû utiliser son cocheur de sable pour effectuer ses coups roulés et il a perdu par deux coups contre Thomas.

Jordan Spieth a eu raison de Charl Schwartzel en remportant trois trous consécutifs pour se forger une avance de trois coups. Il a finalement signé un gain de 2-et-1.

Charles Howell III a inscrit un oiselet aux 12e et 13e fanions pour battre par trois coups Mickelson, qui n’a réussi qu’un seul oiselet en 16 trous. Mickelson a perdu son premier affrontement du tournoi pour une première fois depuis que John Cook l’a vaincu en 2002.

Le Canadien Adam Hadwin tirait de l’arrière par un coup au 17e vert et il ne pouvait que regarder Kevin Kisner tenter un coup roulé de 10 pieds pour la victoire. Kisner l’a raté et il a aussi raté le suivant, permettant à Hadwin de créer l’égalité. Les deux golfeurs ont inscrit une normale au 18e trou.

Le duel entre Zach Johnson et Matt Kuchar n’a pas non plus fait de vainqueur, tout comme celui opposant Keegan Bradley à Jon Rahm, le finaliste en 2017.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!