Rick Rycroft / The Associated Press Lance Stroll

MELBOURNE, Australie — Le Québécois Lance Stroll (Williams) a conclu le Grand Prix d’Australie au 14e rang, une position derrière la place qu’il avait au départ, dimanche.

«Ç’a été très difficile. Nous n’avions pas le bon réglage au premier tour. Cela a permis à Esteban Ocon (Force India) d’avoir le dessus, a mentionné Stroll. Aussi, nous n’avons pas du tout la puissance de plus qu’il fallait au moment de la reprise de la course (suite à la voiture de sûreté). C’est là où Charles Leclerc (Sauber) m’a devancé.

«À peu de choses près, nous essayons de faire durer la voiture jusqu’à la fin de la course, plutôt que d’être en train de rivaliser, a t-il poursuivi. Le moteur surchauffe de façon majeure, ce qui me forçait à calmer le tempo. Beaucoup de choses nous ont coûté beaucoup de temps. J’espère que nous pourrons trouver la solution avant le Grand Prix du Bahreïn (le 8 avril).»

L’autre pilote Williams, Sergey Sirotkin, a vu sa course se terminer au quatrième tour résultat d’un bris aux freins arrières, à ses débuts en Formule Un.

«Ç’a n’a pas été une course mémorable, a confié le directeur technique de l’écurie, Paddy Lowe. Dans le cas de Lance, nous avons eu bien des ennuis à essayer de lui donner un certain élan. Pour Sergey, il avait besoin d’accumuler du temps en piste et de l’expérience, et nous n’avons pas atteint cet objectif.»

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!