KEY BISCAYNE, Fla. — John Isner a mis la main sur le plus grand titre de sa carrière, dimanche, venant de l’arrière pour triompher devant Alexander Zverev 6-7 (4), 6-4, 6-4, en finale de l’Omnium de Miami.

Âgé de 32 ans, Isner s’était auparavant incliné à trois reprises dans les finales d’un tournoi Masters 1000 du circuit de l’ATP.

Isner, 14e tête de série, est devenu le premier Américain à remporter le tournoi depuis Andy Roddick, en 2010. Isner a rejoint Sloane Stephens, qui a remporté le titre féminin samedi, pour effectuer le premier balayage américain du tournoi depuis 2004, lorsque Roddick et Serena Williams ont tous les deux été couronnés champions.

Le parcours de Isner jusqu’à la victoire ultime en a surpris plusieurs, dont lui, puisqu’il entamait le tournoi avec une fiche de 1-6 cette saison, incluant des défaites aux mains de joueurs classés aux 60e, 62e, 78e et 91e rangs mondiaux. Il a été brillant en demi-finale, battant Juan Martin del Potro, et a été juste assez bon pour venir à bout de Zverev, quatrième tête de série. L’Allemand de 20 ans tentait de mettre la main sur son troisième titre Masters 1000 dans les 12 derniers mois.

Le service de Isner lui a servi à pallier pour ses retours inconstants. Il n’a converti que deux de ses 12 balles de bris et a perdu ses trois derniers points de service au bris d’égalité.

Il a par contre concédé que trois balles de bris à Zverev et a usé de son service pour se propulser vers la victoire.

Avec peu de marge d’erreur possible, Zverev a perdu son service et tirait de l’arrière 5-4 au troisième set lorsqu’il a envoyé son coup droit directement dans le filet. Ne pouvant contenir sa frustration, l’Allemand a lancé sa raquette au sol, avant de la reprendre et de la relancer une seconde fois. Il l’a par la suite envoyé dans les gradins, en guise de souvenir.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!