MADRID — Cristiano Ronaldo a converti un penalty dans les arrêts de jeu pour empêcher la Juventus de Turin de réussir un autre improbable retour en quarts de finale de la Ligue des Champions et le Real Madrid a pu passer en demi-finales malgré un revers de 3-1 à domicile.

Le but de Ronaldo a été suffisant pour que le Real Madrid, double champion en titre, l’emporte 4-3 au total des buts.

Quelque 24 heures après avoir vu son rival espagnol du FC Barcelone bousiller une avance de trois buts contre l’AS Roma en Italie, les Madrilènes ont fait exactement la même chose. La Juve est par contre arrivée à court quand le substitut Lucas Vazquez a été poussé par-derrière dans la surface pendant les arrêts de jeu.

Gianluigi Buffon, possiblement à son dernier match en Ligue des Champions, a ensuite été expulsé pour avoir critiqué la décision d’imposer un penalty.

Le Real Madrid avait signé une victoire de 3-0 dans le match aller à Turin, la semaine dernière. Ronaldo avait marqué deux fois, dont sur une spectaculaire bicyclette, dans ce duel.

La Juventus a connu un départ parfait mercredi, quand Mario Mandzukic a ouvert la marque de la tête dans la deuxième minute de jeu au stade Santiago-Bernabeu. Il a doublé l’avance des siens d’un autre but de la tête avant la pause, puis Blaise Matuidi a fait 3-0 tôt dans la deuxième demie, après une bourde du gardien du Real, Keylor Navas.

La nulle suffit au Bayern

À Munich, le Bayern s’est contenté d’un match nul de 0-0 conte le FC Séville pour atteindre les demi-finales du tournoi pour la sixième fois en sept ans.

La puissante équipe bavaroise, qui a remporté un sixième titre consécutif en Bundesliga samedi, a rejoint le carré d’as grâce à sa victoire de 2-1 acquise dans le match aller.

L’entraîneur du Bayern, Jupp Heynckes, a mis sa meilleure formation sur le terrain, avec Robert Lewandowski, James Rodriguez et Thomas Müller flanqués d’Arjen Robben et Franck Ribéry.

Rodriguez est passé près sur un coup franc en début de rencontre, avant qu’un tir de Robben ne rate de justesse dans ce début de rencontre prometteur pour les locaux.

Mais Séville a aussi eu de belles occasions, d’abord pour Pablo Sarabia, puis Joaquin Correa.

Les Espagnols ont d’ailleurs été plus incisifs, certains laissant leur marque: Lewandowski affichait une bosse sous l’oeil droit, tandis que Javi Martinez, Rodriguez et Rafinha ont eu besoin du soigneur.

Le Bayern a eu de meilleures occasions au retour de la pause, mais les tirs de Mats Hummels et Ribéry se sont retrouvés directement sur le gardien.

Le carré d’as de la compétition est complété par Liverpool, qui a vaincu Manchester City mardi.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!