Sanford Myers Sanford Myers / The Associated Press

NASHVILLE — Sven Andrighetto a marqué le premier but de sa carrière en matchs éliminatoires avec 1:28 à jouer à la troisième période et l’Avalanche du Colorado est demeuré en vie grâce à une victoire de 2-1 contre les Predators de Nashville vendredi soir.

En remportant in extremis le cinquième match de cette série de premier tour, l’Avalanche aura l’occasion de retourner dans son château-fort dimanche. Le match s’amorcera à 19 h, heure de l’Est.

Andrighetto, un ancien du Canadien de Montréal, a déjoué Pekka Rinne en s’emparant du retour d’un tir de J.T. Compher lors d’une échappée à deux contre un.

Le but d’Andrighetto est venu moins de trois minutes après celui de Gabriel Landeskog, après une pression soutenue de l’Avalanche en territoire adverse et une superbe pièce individuelle de Nathan Mackinnon.

Les Predators avaient pris une avance de 1-0 à mi-chemin de la troisième période grâce à Nick Bonino… et la reprise vidéo.

À l’origine, le but avait été refusé par l’arbitre Eric Furlatt, qui avait jugé que Bonino avait poussé le disque derrière le gardien Andrew Hammond volontairement avec son patin droit.

La reprise vidéo a toutefois démontré le contraire.

À son premier départ en matchs éliminatoires depuis qu’il avait affronté le Canadien dans l’uniforme des Sénateurs d’Ottawa en 2015, et son troisième en carrière, Hammond a stoppé 44 rondelles.

«C’est l’une des choses que j’ai apprises durant ma carrière: vous ne savez jamais à quel moment vous obtiendrez une deuxième chance, a déclaré Hammond, qui a récolté sa première victoire en matchs éliminatoires.

«Essentiellement, j’ai participé à deux matchs depuis le début de janvier, et par moments, j’ai eu l’impression que le jour qui me permettrait de jouer de nouveau ne viendrait jamais. Vous continuez de batailler pendant les entraînements, vous respectez le processus et quand vous obtenez votre chance, vous êtes prêts.»

L’Avalanche a obtenu 27 tirs en direction de Rinne.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!