ANS, Belgique — Michael Woods est devenu le premier Canadien à monter sur le podium de la course Liège-Bastogne-Liège, surnommée la «Doyenne» des épreuves cyclistes, alors qu’il a terminé deuxième au sprint, dimanche.

Le Gatinois âgé de 31 ans a terminé à 37 secondes du vainqueur, le Luxembourgeois Bob Jungels. Le Français Romain Bardet a complété le podium.

«J’ai connu un début de saison difficile en raison d’un problème de santé, a dit Woods. Aujourd’hui, c’était la première fois que je me sentais bien et j’ai été bien appuyé par mes coéquipiers.»

La course de 258,5 kilomètres a d’abord été disputée en 1892 et elle est l’un des cinq «Monuments» du cyclisme, avec Milan-San Remo, le Tour des Flandres, Paris-Roubaix et le Tour de Lombardie.

Lors d’une journée ensoleillée dans les Ardennes, un groupe a tenté l’aventure en échappée après seulement cinq kilomètres et a éventuellement détenu une avance de plus de six minutes sur le peloton. Le Belge Jérôme Baugnies a été le dernier cycliste à être rattrapé par le peloton, à environ 25 km de l’arrivée.

Jungels a profité d’une mauvaise coordination de ses rivaux dans le groupe de pourchasse pour s’imposer. Bardet a ensuite attaqué et Woods l’a suivi, avant d’avoir le dessus au fil d’arrivée.

«Bardet a fait une excellente attaque, a raconté Woods. Je savais que je me devais de le suivre. J’ai pu rester tout juste derrière lui et nous avons bien travaillé lors de la montée.»

Le chef de l’équipe EF Education First-Drapac de Woods, Jonathan Vaughters, a vanté les qualités tactiques de son cycliste.

«Ses habiletés à lire la course et à pédaler à l’avant du peloton progressent», a dit Vaughters.

«’J.V.’ m’avait dit que je pouvais gagner une des courses dans les Ardennes. Je ne le croyais pas au début, mais je commence à y croire.»

Les parents de Woods étaient présents pour le voir monter sur la deuxième marche du podium, tandis que son épouse Elly a regardé la course à partir de leur domicile en Espagne.

«Mon épouse a reçu des mauvaises nouvelles il y a quelques jours et je voulais obtenir un bon résultat pour elle ici, a dit Woods. Je l’ai appelée après la course. Nous avons partagé un large sourire.»

Ancien coureur de fond en athlétisme, Woods a fait la transition vers le cyclisme en raison d’un problème récurrent de fractures de stress à un pied.

Hugo Houle, de Sainte-Perpétue, a terminé 131e. Il a rallié l’arrivée 18 minutes et 15 secondes plus tard que Jungels.

Chez les femmes, Karol-Ann Canuel, d’Amos, a aidé son équipe Boels Dolmans à triompher. Sa coéquipière Anna van der Breggen s’est imposée.

Pour sa part, Canuel a conclu au 39e rang, à 2 minutes 38 secondes de la gagnante.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!