LAS VEGAS — Le moins que l’on puisse dire, c’est que les Golden Knights de Vegas ne mettent pas de temps avant de passer des messages.

À leur première année d’existence, les Golden Knights n’ont toujours pas connu la défaite en séries et ils ont servi une correction de 7-0 aux Sharks de San Jose, jeudi soir, lors du premier match de leur série demi-finale de l’Association Ouest.

Le deuxième affrontement de cette série aura lieu samedi soir, au T-Mobile Arena de Las Vegas.

La troupe de Gerard Gallant, qui avait balayé les Kings de Los Angeles en première ronde, a touché la cible trois fois en 91 secondes au premier vingt et elle a infligé un premier revers en séries aux Sharks.

Jonathan Marchessault a amassé un but et deux aides, Erik Haula, James Neal et Alex Tuch ont tous les trois récolté un but et une assistance tandis que Cody Eakin, Shea Theodore et Colin Miller ont aussi enfilé l’aiguille pour les Golden Knights. Reilly Smith et William Karlsson ont tous deux préparé trois réussites des leurs alors que David Perron s’est fait complice de deux buts.

Marc-André Fleury a été parfait devant 33 tirs et il a enregistré un troisième jeu blanc en cinq départs depuis le début des séries. Le gardien des Golden Knights n’a alloué que trois buts lors du présent tournoi printanier.

Les Golden Knights, la première équipe à avoir accédé au tour suivant, n’ont pas semblé dérangés par leur long repos de neuf jours. Ils ont été plus rapides, plus efficaces dans leur exécution et les joueurs avaient un meilleur synchronisme que leurs adversaires.

En ce qui concerne les Sharks, ils n’ont pas été dans le coup après avoir balayé les honneurs de leur série contre les Ducks d’Anaheim. Ils ont même vu l’attaquant Evander Kane écoper une pénalité majeure de cinq minutes pour un double-échec au visage de Pierre-Édouard Bellemare, un geste qui pourrait lui valoir une suspension.

Martin Jones a subi les foudres de l’attaque de l’équipe locale et il a cédé cinq fois devant 13 lancers. Aaron Dell s’est amené en relève devant le filet des Sharks et il a stoppé 19 des 21 rondelles dirigées vers lui.

Il s’agissait du pire revers de l’histoire des Sharks en séries éliminatoires. Ils avaient subi une défaite de 6-0 contre les Red Wings de Detroit, en 1995.

Eakin a amorcé le massacre en faisant dévier un tir de la pointe de Brayden McNabb, à 4:31 de la première période. Avant même que l’annonceur ait eu l’occasion de confirmer les artisans de ce premier but, Haula a mis la touche finale à une belle pièce de jeu de Tuch, 26 secondes plus tard.

Marchessault s’est joint à la fête en marquant un premier filet en carrière en séries et moins de six minutes plus tard, Tuch s’est moqué de quatre joueurs des Sharks pour tromper la vigilance de Jones grâce à un tir précis.

Jones n’était pas au bout de ses peines. Sa soirée de travail a pris fin dès la quatrième minute du deuxième engagement, quand Theodore a complété un tic-tac-toe préparé par Smith et Marchessault pour faire 5-0 Golden Knights.

Les Golden Knights ont profité d’une double supériorité numérique pour ajouter à leur avance. Pendant que Joe Pavelski était au banc des pénalités et que Kane était installé dans le vestiaire des siens, Miller a décoché un boulet de canon qui n’a pas été bloqué par Dell.

La pénalité de cinq minutes décernée à Kane a permis aux Golden Knights de tourner le fer dans la plaie. Neal a accepté une remise de Perron et il a contourné le filet avant de surprendre Dell.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!