LAS VEGAS — Logan Couture a brisé l’égalité en deuxième période de prolongation et les Sharks de San Jose ont vaincu les Golden Knights de Vegas 4-3, samedi soir, pour créer l’égalité 1-1 dans cette série demi-finale de l’Association Ouest.

Couture a profité d’un avantage numérique pour jouer les héros. Il a accepté une superbe passe transversale de Kevin Labanc et il a battu de vitesse Marc-André Fleury, qui a tout tenté en se déplaçant vers sa droite.

Les Sharks se sont relevés après avoir subi une correction de 7-0 lors du premier duel, jeudi. Le troisième affrontement de cette série aura lieu lundi soir, au SAP Center de San Jose.

Les Golden Knights croyaient bien avoir remporté le match dans les dernières minutes de la première prolongation, mais les officiels ont jugé que Jonathan Marchessault, qui a poussé la rondelle dans un filet presque libre, avait d’abord causé de l’obstruction envers Martin Jones. La séquence a nécessité une courte reprise vidéo.

«C’était une décision difficile. Nous l’avons vu toute la saison lors d’une obstruction envers le gardien. C’est allé contre nous ce soir et il faut aller de l’avant, a mentionné l’entraîneur-chef des Golden Knights, Gerard Gallant. Les joueurs étaient prêts pour le prochain jeu, la prochaine présence sur la glace et le moral n’avait pas changé. Ce sont les deux pénalités qui ont fait changer le match.»

Couture a également fait bouger les cordages à mi-chemin au second tiers alors que le défenseur Brent Burns a touché la cible à deux reprises pour les Sharks, qui étaient privés des services de l’attaquant Evander Kane, suspendu un match pour avoir donné un double-échec à la tête de Pierre-Édouard Bellemare.

William Karlsson a marqué les deux premiers buts des Golden Knights et Nate Schmidt a forcé la tenue de périodes supplémentaires en trompant la vigilance de Jones à 13:28 du troisième engagement. La troupe de Gallant a encaissé un premier revers en séries éliminatoires après cinq victoires consécutives.

Jones a été moins testé que son vis-à-vis, mais il a tout de même permis aux Sharks de rester dans la rencontre après avoir tiré de l’arrière 2-0 en début de deuxième période. Il a effectué 29 arrêts dans la victoire.

Même si Fleury a cédé quatre fois lors de la partie, il a été la principale raison expliquant pourquoi l’équipe locale a pu espérer l’emporter. Il s’est dressé devant 43 lancers dans une cause perdante. Fleury avait blanchi ses adversaires lors de ses 144 dernières minutes et quatre secondes.

«Les joueurs devront être prêts à jouer le prochain match parce que nous ne nous sommes pas présentés pendant 45 minutes dans celui-ci. Je ne sais pas s’ils croyaient que ce serait facile, mais ça nous a coûté cher. Les Sharks étaient la meilleure équipe ce soir», a fait valoir Gallant.

Les Golden Knights ont été les premiers à s’inscrire au pointage. Le lancer frappé de Colin Miller a raté la cible, mais Karlsson a logé la rondelle dans le filet d’un angle restreint. Karlsson a refait des siennes dès la 26e seconde de la deuxième période, se faisant bénéficiaire d’un revirement causé par son coéquipier Reilly Smith.

Burns a toutefois réveillé les Sharks en marquant le premier but de sa formation après une disette de 82 minutes sans réussite dans cette série. Couture a ensuite ramené les deux équipes à la case départ en décochant un tir rapide dans la lucarne après avoir reçu la rondelle de Tomas Hertl.

Les Sharks ont vogué sur cet élan pour finalement prendre les devants trois minutes après le but de Couture, à 14:07 du deuxième vingt. Après s’être emparé de la rondelle à la suite d’une mise en jeu en territoire adverse, Burns s’est amené sur l’aile droite et il a contourné le filet avant de surprendre Fleury.

Les Golden Knights ont créé l’égalité grâce à un tir sur réception de Schmidt. Jones a semblé perdre la rondelle de vue pendant un court moment en raison de la glissade de Melker Karlsson.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!