JOHN WOODS JOHN WOODS / La Presse Canadienne

WINNIPEG — Deuxième plus jeune entraîneur-chef de l’histoire de la LNH quand il a pris la barre des Whalers à 28 ans, en 1995, Paul Maurice a maintenant eu ce boulot au fil de 20 saisons, avec trois clubs.

Il s’est rendu trois fois en finale de l’Ouest ou de l’Est, et une fois en finale de la coupe Stanley. Il a aussi été congédié trois fois, dont deux fois par la Caroline.

Celui qui dirige maintenant les Jets a aussi dû séjourner dans la Ligue américaine et la KHL.

Les Jets ont dominé 4-2 lors du premier affrontement de la finale de l’Ouest contre Las Vegas, samedi.

Le match numéro 2 aura lieu lundi soir, à Winnipeg. La série se déplace ensuite au Nevada, mercredi et vendredi.

En regardant son parcours, que Maurice savoure t-il du chemin parcouru?

«À quel point c’est dur de se rendre jusqu’ici (près de la finale du circuit), a dit Maurice. En peu de mots, disons que c’est spécial. Vous voulez être à votre mieux, donner le meilleur de vous-même, les joueurs et les entraîneurs. Il faut aussi savoir apprécier le processus de préparation pour tout ça.»

Au tour précédent, les Jets ont été très convaincants en match ultime à Nashville, écrasant les Predators 5-1. En saison régulière, Preds et Jets ont terminé aux premier et deuxième rangs pour les points, avec 117 et 114.

«C’est ce que vous avez vu de nous dans ce match numéro 7, a dit Maurice. Que même quand la pression est forte et que l’enjeu est grand, nous trouvons le moyen de prendre du plaisir à anticiper le moment.»

Dans le passé, les équipes de Maurice avaient un profil de travailleurs acharnés. Celle actuelle aussi, mais avec quelque chose de plus.

«C’est le groupe le plus talentueux que j’ai dirigé, assurément, dit-il. C’est beaucoup plus agréable comme ça.»

Note aux lecteurs: Version corrigée. La version précédente avait le mauvais pointage au 4e paragraphe.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!