The Associated Press

TAMPA BAY, Fla. — L’avantage de la glace ne semble plus être un problème pour les Capitals de Washington.

Si l’on se fie aux dernières statistiques du tournoi printanier, les patinoires adverses ne semblent plus faire peur aux hommes de Barry Trotz.

Lars Eller et Evgeny Kuznetsov ont enfilé l’aiguille à 59 secondes d’intervalle dans les deux dernières minutes du deuxième engagement pour permettre aux Capitals de venir de l’arrière pour infliger un cuisant revers de 6-2 au Lightning de Tampa Bay, dimanche soir.

Après avoir arraché trois victoires aux Blue Jackets de Columbus au Nation Wide Arena, lors du premier tour, et après avoir fait tomber les doubles champions en titre de la Coupe Stanley lors du sixième match de la série de deuxième tour au PPG Paints Arena, voilà que les Capitals ont pris les devants en remportant les deux premiers duels de la série de troisième tour, à quelques centaines de kilomètres de Washington.

Questionné sur les raisons des récents succès de son équipe sur la route, Alex Ovechkin a dit ne pas connaître la recette secrète.

«Nous tentons simplement de jouer de la même façon, peu importe si nous sommes à l’étranger», a affirmé le capitaine de la formation de Washington.

Tirant de l’arrière 2-1 après 20 minutes de jeu, les Capitals ont inscrit cinq buts sans riposte pour signer un deuxième gain d’affilée dans la série de troisième tour.

Devante Smith-Pelly a marqué son troisième but des séries, tandis que Tom Wilson a permis aux Capitals de se forger une avance d’un but après seulement 28 secondes de jeu en début de rencontre. Ovechkin et Brett Connolly ont également fait bouger les cordages. Kuznetsov et Eller se sont faits complices de deux buts, alors que Wilson et Ovechkin ont aussi ajouté une aide à leur fiche respective.

Après avoir accordé deux buts en moins de quatre minutes au premier tiers, Braden Holtby s’est assuré de garder ses coéquipiers dans la rencontre en repoussant les 33 tirs suivants.

Brayden Point et Steven Stamkos ont répliqué pour le Lightning, en plus d’obtenir une mention d’assistance.

Andrei Vasilevskiy, qui avait été rappelé au banc des siens après avoir accordé quatre buts lors du premier match de la série, n’a pas été en mesure de contenir les puissants Capitals. Le gardien vedette du Lightning a cédé à six reprises devant 37 lancers.

«C’est notre gars, a soutenu l’entraîneur-chef du Lightning, Jon Cooper, lorsqu’il a été questionné sur d’éventuels changements devant le filet. Les changements que nous pourrions apporter, ce sont les gars devant lui. Je le comprends, c’est tout ce que je peux dire. Il n’a pas été un problème pour nous ce soir.»

Le troisième affrontement de la finale de l’Est sera présenté mardi, à Washington.

Suite au but de Wilson, très tôt en première période, le Lightning a profité de deux avantages numériques pour soulever la foule et prendre les devants 2-1.

Loin de s’avouer vaincus, les hommes de Barry Trotz se sont retroussé les manches au deuxième engagement.

Smith-Pelly a été l’instigateur de la remontée des visiteurs. L’attaquant a fait retentir la sirène à 2:50 de la période médiane pour remettre les compteurs à zéro, 2-2.

«Nous n’avons pas arrêté et nous n’avons pas cédé à la panique, a expliqué le capitaine des Capitals. Nous avons suivi le plan de match, nous avons joué de la bonne façon et nous avons obtenu des résultats.»

Laissé seul dans l’enclave alors qu’il restait un peu plus d’une minute à faire au deuxième vingt, Eller a dénoué l’impasse en trompant la vigilance de Vasilevskiy, après avoir accepté la superbe passe de Jakub Vrana. Quelques secondes plus tard, alors qu’il restait trois secondes avant que les deux équipes ne retraitent au vestiaire pour le deuxième entracte, Kuznetsov a permis aux Capitals de souffler un peu en doublant l’avance des siens, 4-2.

«Le match n’a pas changé là, a assuré Cooper. Le match a changé lorsque nous n’avons pas profité d’une excellente occasion alors que nous menions 2-1. Ils sont revenus égaler la marque par la suite. Mais si nous avions fait quelque chose avec cette séquence, nous aurions pu porter la marque à 3-1 et qui sait comment le vent aurait tourné après ça.

«Est-ce que la dernière minute de jeu en deuxième période nous a fait du mal, c’est certain. Et ça s’est gâté par la suite. Pour une équipe qui a été capable de faire de belles choses durant les séries, ces deux matchs ne nous ressemblent pas.»

Ovechkin a porté un dur coup en creusant l’écart 5-2, à 3:34 du troisième vingt, avant que Connolly enfonce le dernier clou dans le cercueil.

«Je pourrais dire que c’est nous, que ce n’est pas eux, mais ils ont une très bonne équipe, a reconnu Cooper. Ils jouent avec confiance en ce moment, ce qui est surprenant que nous ne le fassions pas aussi. Parce que nous avions confiance avant les deux autres séries et en ce moment, nous ne faisons pas les jeux que nous devons faire.»

Après cette défaite embarrassante, le Lightning tentera certainement de reproduire le même scénario que contre les Bruins de Boston, au deuxième tour, et de rebondir lors des deux prochaines rencontres qui seront disputées dans la capitale nationale des États-Unis.

«Deux victoires à l’étranger, c’est énorme pour nous, mais ce n’est pas terminé, a soutenu Ovechkin. Nous allons revenir à Washington et nous allons faire tout en notre possible pour aller chercher une autre victoire. Ce sera difficile, ils vont essayer de gagner assurément. Ils ont des joueurs fantastiques de l’autre côté. Nous devons simplement jouer de la même façon et tenter de ne rien leur donner.»

Note aux lecteurs: correction coquilles 15e para et 22. Avant dernier para bien lire défaite et non victoire

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!