Carlos Osorio Carlos Osorio / The Associated Press

SEATTLE — Le deuxième-but étoile des Mariners de Seattle Robinson Cano a été suspendu pour 80 rencontres pour avoir enfreint la politique antidopage conjointe du Baseball majeur et de l’Association des joueurs.

La ligue a annoncé la sanction mardi. Il s’agit d’un développement stupéfiant pour le pilier du milieu du rôle offensif des Mariners, club qui espérait se battre pour une place en séries dans l’Américaine.

Cano a utilisé du furosémide, un diurétique. Dans un communiqué publié par l’Association des joueurs, Cano a déclaré que le produit lui avait été prescrit par un médecin en République dominicaine afin de traiter une condition médicale. Il a ajouté ne pas avoir réalisé que le furosémide se trouvait sur la liste des produits interdits.

Le baseballeur de 35 ans est le plus gros nom à subor un test positif depuis Melky Cabrera, suspendu en 2012 alors qu’il menait la ligue pour la moyenne au bâton. Il y a 36 suspensions imposées cette saison dans les ligues mineures et six autres, incluant celle à Cano, dans les Majeures: Dean Deetz (Astros), Raudy Read (Nationals), Nik Turley (Pirates), Jorge Bonifacio (Royals), Thomas Pannone (Blue Jays) et Jorge Polanco (Twins).

«Pendant plus de 15 ans, d’être un professionnel du baseball a été le plus grand honneur et privilège de ma vie. Je ne ferais jamais quoi que ce soit pour tricher aux règles de ce sport que j’aime tant. Après m’être soumis à des dizaines de tests antidopage sur plus de 10 ans, je n’ai jamais obtenu de test positif pour la simple raison que je n’ai jamais utilisé de produit dopant», a indiqué Cano dans ce communiqué.

«J’accepte aujourd’hui la suspension imposée par le Baseball majeur. C’est la décision la plus difficile que je n’ai jamais prise dans ma vie, mais il s’agit de la bonne décision, puisque je ne nie pas qu’on m’ait prescrit ce produit. Je tiens à m’excuser auprès de ma famille, mes amis, mes partisans, mes coéquipiers et de l’organisation des Mariners.»

Le résultat positif a été obtenu lors d’un test hors compétition, selon ce qu’une source a indiqué à l’Associated Press. Cette personne a requis l’anonymat puisque ces détails doivent demeurer confidentiels en vertu de l’entente entre la MLB et l’AJMLB.

Puisque le produit impliqué est un diurétique, un administrateur indépendant a dû déterminer si la prise du furosémide a servi à «substituer, diluer, masquer ou falsifier l’échantillon ou modifier de quelque façon que ce soit le résultat du test».

Après que l’administrateur eut déterminé que c’était le cas, le syndicat des joueurs a déposé un grief le mois dernier. Une audience était prévue à compter de mardi, mais l’AJMLB a informé vendredi dernier que Cano désirait abandonner son grief et en venir à une entente, qui a été conclue entre de hauts dirigeants de la MLB et de l’AJMLB.

Il s’agit de la première faute grave de Cano au cours d’une carrière qui avait jusque-là le potentiel de le mener jusqu’au Temple de la renommée. Cano est l’un des rares joueurs actifs semblant se diriger vers le plateau des 3000 coups sûrs, en plus d’exceller en défense. Il a participé huit fois au match des étoiles, mais il aura maintenant toujours cette tache à son dossier.

«Robinson a commis une erreur. Il nous a expliqué ce qui s’est produit; il a accepté la sanction et s’est excusé auprès des partisans, de l’organisation et de ses coéquipiers, ont répliqué les Mariners par communiqué. Nous allons appuyer Robinson pendant cette épreuve.»

Cette suspension survient au même moment où Cano a subi sa première blessure importante depuis qu’il s’est joint aux Mariners. Son nom a été inscrit sur la liste des blessés lundi en raison d’une fracture à la main droite, subie lorsqu’il a été atteint par un lancer dans le match de dimanche, à Detroit. Il devait rencontrer un spécialiste mardi, à Philadelphie.

Cano peut commencer à purger sa suspension dès maintenant, mais il ne sera pas disponible pour les matchs éliminatoires si les Mariners devaient se qualifier et mettre fin à la plus longue disette des quatre sports majeurs nord-américains.

Il sera également privé de son salaire pendant sa suspension. Il touche 24 millions $ US cette saison, un montant qui sera amputé de quelque 11 millions $.

Cano a joué au moins 150 matchs par saison depuis 2007. Sa suspension prendra fin le 14 août si aucun match n’est remis d’ici là.

Cette saison, Cano a maintenu des moyennes de ,287/,385/,441 avec quatre circuits et 23 points produits en 39 rencontres. Il semblait en meilleure santé et plus rapide qu’au cours des dernières campagnes, alors que des blessures aux jambes ont limité ses déplacements.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!