Wilfredo Lee Wilfredo Lee / The Associated Press

MIAMI — Derek Jeter discutait avec quelques partisans pendant l’entraînement d’avant-match des Marlins de Miami mercredi quand un jeune enfant portant une caquette des Dodgers de Los Angeles lui a demandé d’autographier une balle de baseball.

«Seulement si tu enlèves ta casquette», a répondu Jeter en souriant.

Après le premier quart de la première saison de Jeter comme président des Marlins, l’équipe n’a toujours pas reconquis le coeur des résidents du sud de la Floride. La moyenne des foules était de 10 676, de loin la pire des Ligues majeures. Et en vertu d’un dossier de 15-26, les partisans n’ont pas de raison de se précipiter vers le stade.

Jeter s’est dit insatisfait autant par la fiche de l’équipe que les petites foules, mais il demeure confiant de ramener les Marlins vers le sentier de la victoire et du succès.

«J’essaie de retenir des éléments positifs de chaque match, a dit l’ancien joueur vedette des Yankees de New York. J’ai vu beaucoup de bonnes choses. Bien sûr que personne n’est content de notre dossier, mais il y a beaucoup d’éléments positifs.»

Ils sont plus difficiles à voir du côté de l’assistance, alors que les Marlins devraient terminer au dernier rang de la Ligue nationale à ce chapitre pour une 13e fois en 14 ans.

«Je crois que les gens ont bien accueilli ce que nous voulons faire, a dit Jeter. Mais nous voulons voir plus de personnes venir au stade. Nous ne sommes pas heureux avec les chiffres. Je crois que c’est surtout lié à nos performances sur le terrain.»

À la suite d’une énième vente de feu l’hiver dernier, les Marlins pourraient connaître encore plusieurs saisons de vache maigre. L’objectif était de reconstruire le noyau de l’équipe en revitalisant des filiales dégarnies.

Jeter pourra mettre son emprunte sur l’avenir des Marlins le mois prochain, lors du repêchage.

«Je reçois des informations sur tous les espoirs, a-t-il noté. Nous allons avoir des réunions et nous verrons dans quelle direction nous voulons aller. Je suis très impliqué dans tout ce qui se passe ici.»

Les Marlins n’ont pas participé aux éliminatoires depuis 2003, mais les défaites à répétition sont une nouvelle expérience pour Jeter. L’ancien capitaine des Yankees espère voir des signes d’amélioration.

«Il reste beaucoup de matchs à jouer, a-t-il rappelé. Nous devons trouver un moyen de gagner.»

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!