John Locher John Locher / The Associated Press

LAS VEGAS — Marc-André Fleury a repoussé 33 rondelles, dont 15 en troisième période, et les Golden Knights de Vegas ont tenu le coup pour vaincre les Jets de Winnipeg 4-2, mercredi soir, lors du troisième match de la finale de l’Association Ouest.

Fleury, qui connaissait déjà de spectaculaires séries, a permis au Golden Knights de résister aux nombreuses poussées offensives des Jets au troisième engagement, aidant son équipe à prendre les devants 2-1 dans la série. La quatrième partie de cette série aura lieu vendredi soir, à Las Vegas.

Alors que les Golden Knights menaient 3-2 au dernier tiers, Fleury a réalisé deux vols aux dépens de l’attaquant des Jets Mark Scheifele avant de stopper une échappée partielle de Dustin Byfuglien. Quelques minutes auparavant, le gardien de 33 ans s’était dressé devant Tyler Myers, qui s’était amené seul contre lui.

«C’était une passe transversale et ça m’a surpris parce qu’il a lancé près du défenseur. J’ai essayé de me déplacer rapidement et j’ai fait l’arrêt avec mon patin, mais le retour de lancer est revenu dans l’enclave. J’ai simplement voulu prendre le plus de place possible devant le filet et j’ai réussi à bloquer la rondelle», a décrit Fleury à propos de ses deux arrêts spectaculaires.

Jonathan Marchessault a touché la cible à deux reprises alors que James Neal a récolté un but et une mention d’assistance. Alex Tuch a aussi fait bouger les cordages pour les Golden Knights, qui n’ont pas tiré de l’arrière de la rencontre.

Scheifele a inscrit les deux buts des Jets, chaque fois aidé de son compagnon de trio Blake Wheeler. Scheifele a marqué 11 buts à l’étranger depuis le début des séries, ce qui représente un record de la LNH. Dans la défaite, Connor Hellebuyck a cédé trois fois devant 29 tirs.

«Notre mouvement de rondelle n’était pas à point et ils étaient plus rapides que nous. L’histoire de ce match reste néanmoins les revirements, a expliqué l’entraîneur-chef des Jets, Paul Maurice. Certains joueurs ont commis des revirements, mais ça ne fait habituellement pas partie de leur jeu.»

Seulement 35 secondes ont été nécessaires au premier engagement pour que les Golden Knights ouvrent le pointage. Marchessault s’est défait du défenseur Jacob Trouba et il a servi une superbe feinte à Hellebuyck pour semer l’hystérie au T-Mobile Arena.

Cherchant des réponses à la vitesse de leurs adversaires, et n’effectuant que trois lancers lors des 20 premières minutes de jeu, les Jets sont restés dans le coup assez longtemps pour que Scheifele ramène les deux formations à la case départ, à 5:28 de la deuxième période. L’attaquant des Jets a habilement fait dévier entre ses jambes une passe de Wheeler pour surprendre Fleury.

La réplique de l’équipe locale n’a toutefois pas tardé. Seulement 12 secondes plus tard, Neal a profité d’une bévue de Hellebuyck pour accepter la passe de Erik Haula et envoyer la rondelle dans une cage laissée libre.

Neal a aussi fait des siennes sur le but de Tuch, moins de trois minutes plus tard. Le vétéran a pris son propre retour de lancer avant d’apercevoir son jeune coéquipier, seul devant le filet. Tuch n’a pas hésité et il a logé la rondelle derrière le gardien des Jets, qui la cherchait.

En confiance, les hommes de Gerard Gallant ont donné une lueur d’espoir aux visiteurs en troisième période, quand un revirement et une mauvaise couverture défensive ont ouvert la porte aux Jets. Wheeler a décoché un tir qui est passé à la droite de Fleury. Kyle Connor a été vif pour récupérer la rondelle et il a effectué une passe savante à Scheifele, qui n’allait pas rater une telle occasion.

Le reste de l’engagement a cependant été l’affaire de Fleury, qui n’a pas cessé d’émerveiller la foule avec de multiples bijoux. Marchessault a finalement permis à sa troupe de respirer, en complétant la marque dans un filet désert.

«Tu ne peux pas avoir un lent départ et ensuite tirer de l’arrière par deux buts, a indiqué Wheeler. Je ne crois pas que nous aurions pu jouer cette troisième période différemment, mais il faut lever notre chapeau des fois. Leur gardien a fait quelques arrêts incroyables.»

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!