The Associated Press

MONTRÉAL — Après avoir retrouvé le sentier de la victoire, l’Impact voudra confirmer ses acquis.

La formation montréalaise a mis fin à une série de quatre défaites, toutes par jeu blanc, le week-end dernier en venant à bout du Dynamo de Houston par le score de 1-0, au stade Saputo. Cette fois, l’Impact (4-10-0) voudra récolter au moins un point dans un deuxième match de suite pour seulement une deuxième fois cette saison quand il rendra visite au FC Dallas (7-1-5), samedi soir.

«Il y a beaucoup de chemin à faire et nous ne pouvons pas relaxer après seulement une victoire, a reconnu le milieu de terrain Raheem Edwards, plus tôt cette semaine. Nous avons fait beaucoup de bonnes choses (contre le Dynamo), mais il y a aussi des aspects à améliorer.

«Je crois que nous avons mieux contrôlé le match que par le passé et nous devons bâtir là-dessus. Ce sera un match difficile à Dallas et il fera chaud, mais ce n’est pas une excuse. Nous devons obtenir un résultat positif.»

Le FC Dallas représente la troisième meilleure défensive de la MLS avec seulement 14 buts accordés en 13 parties. L’Impact aura donc besoin d’un Ignacio Piatti en grande forme.

L’Argentin a été blanchi de la feuille de pointage à ses cinq dernières sorties et il n’a cadré que trois tirs au cours de cette séquence. Piatti a toutefois sauté l’entraînement de jeudi, optant plutôt pour une journée de thérapie.

«C’est difficile de faire tout ce qu’il fait et c’est un vrai plaisir de pouvoir le regarder aller de si près, a noté Edwards. Nous allons retrouver le ‘Nacho’ des bons jours. Il est un grand joueur.

«Son nom est mentionné parce qu’il est un joueur désigné, mais nous devons tous élever notre niveau. Nous voulons les trois points.»

Le Chilien Jeisson Vargas a permis à l’Impact de mettre fin à une séquence de 425 minutes sans but en faisant bouger les cordages en première demie contre le Dynamo. Vargas a inscrit quatre buts lors des huit matchs qu’il a commencés cette saison. Il a été ralenti par des blessures à un genou et à un mollet, et son départ face au Dynamo était son premier depuis le 28 avril.

«C’est un jeune joueur qui a assez peu de matchs sous la ceinture au niveau professionnel, a rappelé l’entraîneur-chef Rémi Garde. C’est un joueur qui doit améliorer son volume, sa capacité à répéter les efforts pendant 90 minutes. Mais il est ouvert, il en a envie, ce qui est intéressant. Il est capable de se mettre en bonne position dans les 30 derniers mètres et il a une excellente frappe.»

À l’autre bout du terrain, l’Impact devra se méfier du duo composé de Roland Lamah et Maximiliano Urruti, qui ont inscrit 12 des 22 buts du FC Dallas cette saison, soit six chacun. Le FC Dallas n’a pas perdu depuis le 29 avril, un revers de 3-1 contre le New York City FC, et il a gagné ses quatre derniers matchs, incluant un gain de 1-0 contre le San Antonio FC mercredi en U.S. Open Cup, l’équivalent du Championnat canadien de soccer.

Malgré l’horaire chargé, l’entraîneur Oscar Pareja a fait une rotation dans son personnel et certains des meilleurs éléments de l’équipe ont sauté le match de mercredi.

Pour sa part, l’Impact sera privé du défenseur Jukka Raitala, rappelé par la sélection finlandaise. Cela signifie que Rudy Camacho devrait disputer un premier match depuis le 28 avril.

L’Impact a accordé 12 buts lors des trois matchs auxquels il a pris part cette saison et le Français voudra probablement profiter de cette occasion pour faire oublier sa première audition dans l’uniforme bleu-blanc-noir — surtout que Garde a mentionné que le défenseur Kyle Fisher (tibia) pourrait retrouver bientôt ses coéquipiers à l’entraînement.

La bonne nouvelle pour Camacho est qu’il devrait jouer cette fois-ci aux côtés de Rod Fanni, qui s’était blessé en première demie du premier départ du duo français. Fanni est l’un des rares points positifs de l’Impact cette saison et l’équipe a concédé seulement neuf buts lors des six rencontres qu’il a disputées d’un bout à l’autre cette saison.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!