LE BIC, Qc — Pierre-Alexandre Bédard a amorcé de belle façon la défense de son titre de champion du Tournoi des Maîtres Valeurs mobilières Desjardins – équipe René Gagnon en ramenant une carte de 67, cinq sous la normale, pour cette première ronde disputée au club de golf Bic.

Le golfeur affilié au club de Cap-Rouge ne crie pas victoire trop vite puisqu’il ne détient qu’une avance d’un coup sur Marc-Étienne Bussières (Longchamp) et Dave Lévesque (Château Bromont). Deux joueurs suivent à trois sous la normale, Sun Kim (Île Perrot) et Philippe Mongeau (Beloeil).

«J’ai disputé cette ronde sans commettre un seul boguey, a expliqué le meneur. Je dirais que ce fut une ronde plate mais efficace. J’avais retranché deux coups à la normale après le premier neuf et l’oiselet que j’ai réussi au dixième trou, qui n’était pas facile, m’a donné une bonne dose de confiance.»

«Je suis demeuré patient et j’ai suivi mon plan de match à la lettre, a continué le joueur originaire de Chibougamau. Je n’ai pas utilisé mon bois de départ pour le neuf de retour. Au 18e trou, j’aurais pu essayer d’atteindre le vert avec mon coup de départ mais j’ai plutôt opté pour bien placer ma balle dans l’allée. Avec le résultat que j’ai réussi un oiselet.»

Lévesque s’est présenté au 18e à six coups sous la normale.

«J’ai commis une erreur stratégique et j’en ai payé le prix. Je voulais atteindre le vert à mon départ mais la balle est arrivée dans un buisson et j’ai essayé par deux fois de la frapper où elle était. Heureusement j’ai pu caler mon coup d’approche. Je suis fier de moi, j’ai eu une très belle ronde. Je n’ai pas eu un début de saison à la hauteur de mes attentes mais j’arrive chez moi, à Bic, et j’ai bien joué. J’ai travaillé beaucoup mon jeu court qui était mon talon d’Achille depuis quelque temps et c’est payant maintenant.»

Lévesque se dit fin prêt pour la deuxième et dernière ronde.

«Mon objectif était de me positionner dans le haut du peloton pour me protéger au cas où le mauvais temps viendrait brouiller les cartes.»

Avec un pointage identique de 68, on retrouve aussi Bussières.

«Je suis très satisfait de ma ronde, a-t-il commenté. Lors du dernier tournoi, j’ai pris plusieurs fois trois coups roulés sur les verts et là, ça ne m’est pas arrivé une fois. Le parcours du Bic demande de prendre des décisions et il faut savoir utiliser les bonnes. La seule fois où j’ai eu un peu de difficulté, c’est au 12e trou quand mon coup de départ s’est retrouvé derrière un arbre. À mon deuxième coup, la balle a frappé l’arbre de plein fouet. Je m’en suis finalement bien sorti avec un long roulé pour le boguey.»

Pour le professionnel de Longchamp, il s’agit d’une belle préparation pour les tournois à venir, notamment le Championnat de la PGA du Canada, un titre qu’il a remporté il y a deux ans.

«Je suis déjà qualifié pour l’Omnium Canadien mais j’aimerais bien répéter ma performance d’il y a deux ans.»

À cause des prévisions météorologiques difficiles, les départs de la ronde finale s’échelonneront de 11h à 12h20 sur les tertres no 1 et no 10.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!