MONTRÉAL — Drew Willy est heureux d’obtenir une autre chance de prouver qu’il peut connaître du succès comme quart partant dans la Ligue canadienne de football.

L’athlète de 31 ans a battu ses quatre adversaires au camp d’entraînement et il sera derrière le centre quand les Alouettes de Montréal visiteront les Lions de la Colombie-Britannique, samedi.

«Vous voulez toujours prouver aux autres qu’ils avaient tort, a déclaré Willy jeudi. C’est toujours une motivation que d’avoir ce poids sur les épaules. (…) J’y ai mis beaucoup d’effort cet hiver et pendant le camp. Je n’ai qu’à continuer à travailler aussi fort.»

Les Alouettes viennent de connaître une désastreuse saison de 3-15 avec Darian Durant comme partant et Willy comme l’un de ses adjoints. L’Américain de Randolph, au New Jersey, a participé à 12 rencontres, dont deux comme partant. Il a complété 54 passes pour 547 verges et un touché.

Il s’est amené au camp pour lutter contre les jeunes Matthew Shiltz et Antonio Pipkin, l’ex-quart de la NFL John Freeman et le nouveau venu Garrett Fugate. Il a été confirmé comme partant par l’entraîneur-chef Mike Sherman à la suite du match préparatoire de samedi dernier.

«De participer à un camp complet avec une équipe est toujours la clé», a affirmé Willy.

À sa quatrième formation en sept saisons, Willy n’est pas considéré comme une vedette de la LCF, mais le copropriétaire du club Andrew Wetenhall est convaincu qu’il peut gagner des matchs et s’établir comme le partant dont l’équipe a désespérément besoin depuis le départ d’Anthony Calvillo, après la saison 2013.

«Nous sommes très enthousiastes au sujet de ce que peut accomplir Drew, a indiqué Wetenhall. Nous avons bâti autour de lui.

«Nous avons de très bons receveurs, d’excellents joueurs de ligne, et peut-être le meilleur demi de la ligue (Tyrell Sutton. Drew Willy est un excellent joueur de football. Il a battu les quatre autres gars au camp pour mériter son poste. Il a déjà joué dans cette ligue et, n’eut été de quelques blessures au milieu de la vingtaine, plusieurs ont dit qu’il aurait pu devenir l’un des meilleurs quarts du circuit. Voyons voir ce qu’il peut faire.»

Willy savoure l’occasion qui lui est offerte.

Il s’est amené dans la LCF comme substitut à Durant en 2012, mais il a obtenu sa véritable première chance de se faire valoir comme partant avec les Blue Bombers de Winnipeg en 2014, quand il a complété 305 passes pour 3769 verges, mais seulement 14 passes de touché. Les Bombers ont terminé la saison avec une fiche de 7-11.

Après sept rencontres en 2015, il a subi une importante blessure au genou, avant d’obtenir quelques départs à Toronto l’année suivante. Il a signé un contrat avec les Alouettes en juin 2017.

«Il parlait de 2015 avant que je ne me blesse, a déclaré Willy. J’offrais alors des performances de très haut niveau.

«Je tente toujours de revenir à ce niveau. Je crois avoir eu un très bon camp d’entraînement. J’ai mérité ce poste. On ne me l’a pas donné. C’est l’une des choses dont je suis fier, mais maintenant, je dois produire des résultats.»

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!