Getty Images Radamel Falcao

SARANSK, Russie — Alors que Radamel Falcao est finalement en assez bonne santé pour disputer une première Coupe du monde, la Colombie essaie de s’habituer à gérer les attentes élevées.

À l’aube de son premier match du tournoi, mardi contre le Japon, la Colombie ne représente plus l’équipe Cendrillon qui avait participé aux quarts de finale il y a quatre ans, et ce, malgré l’absence de Falcao.

La formation actuelle comprend un meilleur mélange de talent et est largement favorite contre des équipes comme celle du Japon, qui a récemment changé ses entraîneurs en vue d’améliorer les problèmes de communication et l’inconstance.

«Nous ne pouvons pas tomber dans le piège d’être trop confiants pour cet affrontement, a indiqué le milieu de terrain de la Colombie Abel Aguilar. Nous sommes talentueux et nous formons une très bonne équipe, mais nous devons prendre nos précautions à la Coupe du monde.»

Âgé de 32 ans, Falcao n’a pas inscrit beaucoup de buts pour la Colombie, du moins pas encore. Il a toutefois marqué 24 buts en 35 apparitions à Monaco, la saison dernière.

Lors de la dernière Coupe du monde, la Colombie avait défait le Japon 4-1 dans la phase de groupes. Le match revanche impliquera pratiquement les mêmes joueurs, dont le milieu de terrain James Rodriguez. Les Japonais espèrent cependant un résultat différent.

«D’habitude, la première partie est difficile pour toutes les équipes et la Colombie ne devrait pas faire exception, a mentionné le défenseur japonais Maya Yoshida. Je crois que ce sera un duel serré.»

Le Japon a pris part à sa première Coupe du monde en 1998 et il s’est par la suite qualifié pour chacune des représentations suivantes. Les joueurs espèrent donc que leur expérience leur viendra en aide.

«Notre équipe compte des joueurs plus expérimentés qu’avant», a déclaré le gardien Eiji Kawashima, qui a évolué avec le Japon lors des Coupes du monde d’Afrique du Sud, en 2010, et du Brésil, en 2014.

Le milieu de terrain Keisuke Honda, le défenseur droit Atsuto Uchida, le défenseur Yuto Nagamoto et l’attaquant Shinju Okazaki font partie des Japonais qui en seront à leur troisième participation à la Coupe du monde. L’attaquant Shinji Kagawa en sera quant à lui à sa deuxième présence.

«Plusieurs d’entre nous joueront lors d’une troisième Coupe du monde. Au même moment, plusieurs jeunes joueurs ont progressé rapidement et ils ajoutent de la confiance, a ajouté Kawashima. Avec ce mélange de vétérans d’expérience et de jeunes talentueux, je suis sûr que nous pourrons écrire l’histoire en Russie.»

Parlant de jeunes joueurs talentueux, il y a quatre ans, Rodriguez s’est élevé en tant que meilleur buteur de la Coupe du monde, touchant la cible à six occasions en cinq parties.

Après ses succès au tournoi, il a tellement déçu pendant trois ans avec le Real Madrid que le club espagnol l’a prêté au Bayern Munich, l’an dernier. Âgé de 26 ans, Rodriguez a mieux joué en Allemagne, mais il est loin de ses beaux jours en 2014, quand il avait marqué un but spectaculaire contre le Japon.

Guérissant une blessure au mollet gauche, la Colombie n’a pas dévoilé si Rodriguez allait amorcer le match de mardi. Il a toutefois connu de bons entraînements et il devrait jouer à un moment ou un autre de la partie.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!