LAS VEGAS — L’entraîneur-chef décédé des Broncos de Humboldt, Darcy Haugan, a été le récipiendaire du trophée Willie O’Ree, mercredi soir, alors que 10 joueurs survivants étaient réunis pour une première depuis le tragique accident d’autobus qui a enlevé la vie à 16 personnes.

Les joueurs arboraient un chandail doré des Broncos au gala de remise des trophées de la LNH, seulement deux mois et demi après que l’autobus de l’équipe de hockey junior eut heurté de plein fouet un camion semi-remorque à une intersection en Saskatchewan. Trois autres survivants n’ont pas été en mesure d’être présents.

Avant chaque match, Haugan disait à ses joueurs que c’était une belle journée pour être un «Bronco». Le trophée Willie O’Ree, nommé en l’honneur du premier joueur de race noire à avoir évolué dans la LNH, est présenté à la personne qui, par le hockey, a eu un impact positif dans sa communauté, sa culture ou sa société.

«Nous pouvons pleurer ensemble, rire ensemble. Nous pouvons tout faire ensemble et ça nous guérit à notre façon, a mentionné Tyler Smith, qui a subi de graves blessures dans l’accident. C’est une bénédiction de pouvoir être ici tous ensemble. Nous serons des Broncos pour toujours et peu importe la journée, ce sera une belle journée pour être un Bronco.»

Des membres de l’équipe de hockey de l’école secondaire Stoneman Douglas, à Parkland en Floride, ont aussi été chaudement applaudis. L’équipe a gagné le championnat d’état seulement 11 jours après le décès de 14 étudiants et trois employés dans la fusillade survenue en février. La bravoure des survivants et des premiers répondants de la fusillade survenue à Las Vegas, le 1er octobre, a également été soulignée.

«La famille hockey du monde entier, j’en suis très reconnaissant, a affirmé l’assistant-capitaine des Broncos Kaleb Dahlgren, qui a souffert de fractures au crâne et à la colonne vertébrale. Tu grandis avec ces gens dans ta vie et tu les considères comme de la famille. Tu es avec eux tous les jours. Le soutien que nous avons reçu a été immense. Ça aide le processus de guérison.»

La LNH et l’Association des joueurs espèrent pouvoir continuer cette guérison le 24 août, quand l’attaquant des Capitals de Washington Chandler Stephenson, qui est natif de la Saskatchewan, apportera la coupe Stanley à l’Aréna Elgar Petersen, à Humboldt.

«J’ai eu l’occasion de rencontrer les Broncos hier et leur esprit de battant déteint sur soi, a déclaré le défenseur Victor Hedman, gagnant du trophée Norris. Après ces tragédies, la communauté hockey montre que tout le monde se tient. C’est plus qu’un sport, c’est une famille.»

Les joueurs William Karlsson et Deryk Engelland, l’entraîneur-chef Gerard Gallant et le directeur général George McPhee, tous des membres des Golden Knights de Vegas, ont joint les premiers répondants et les survivants sur la scène pendant le gala.

Engelland, qui a remporté le trophée Mark Messier pour son leadership cette saison, a prononcé un discours poignant lors du match d’ouverture des Golden Knights. Il insiste sur le fait que ce sera un des plus grands moments de sa carrière de hockeyeur.

«Quand j’ai su que je le faisais, c’est tout ce qui m’est passé par la tête pendant quatre ou cinq jours. Je ne voulais pas gaffer, a exprimé Engelland. Ça nous a greffés à la communauté et la communauté s’est greffée à nous. Les gars ont vraiment pris au sérieux le fait de gagner pour les gens affectés par cette tragédie et la ville.»

L’attaquant des Devils Taylor Hall, qui est reparti avec le titre de joueur le plus utile de la LNH, a dit qu’il avait été touché par les trois cérémonies qui ont eu lieu pendant la saison.

«C’était trois terribles tragédies. Trois choses qui ne devraient pas se produire et nous ne devrions jamais vivre ça en tant que société. En tant que communauté et communauté hockey, tu essaies d’aider tous les gens autour de toi. Tu essaies de faire preuve d’altruisme pour peut-être espérer faire en sorte que quelqu’un se sente un peu mieux», a-t-il conclu.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!