Getty Images Pierre Dorion

DALLAS — Le directeur général des Sénateurs d’Ottawa Pierre Dorion a déclaré qu’il devait échanger l’attaquant Mike Hoffman parce que le vestiaire de l’équipe était «sens dessus dessous».

Dorion a rencontré les membres des médias à la veille du repêchage de la LNH, au moment où les Sénateurs sont éclaboussés par de nombreux scandales, dont celui portant sur des allégations de cyberintimidation de la fiancée de Hoffman aux dépens de la femme du capitaine Erik Karlsson.

Hoffman, qui a atteint le plateau des 20 buts à ses quatre dernières campagnes, a été échangé aux Sharks de San Jose mardi. Ceux-ci l’ont ensuite refilé aux Panthers de la Floride, des adversaires des Sénateurs dans la section Atlantique.

«Échanger Mike Hoffman était quelque chose que nous devions faire (…) notre vestiaire était sens dessus dessous, a affirmé Dorion, jeudi. Nous devons compter sur des joueurs qui veulent gagner ensemble. Nous allons accorder de l’importance au caractère, au leadership, à la responsabilité et nous sommes heureux de ce que nous avons reçu en retour de Mike Hoffman.»

La semaine dernière, Melinda Karlsson a demandé une ordonnance de protection contre la fiancée de Hoffman, Monika Caryk, l’accusant d’être derrière une campagne de harcèlement contre elle et son mari.

Hoffman et Caryk ont nié les allégations, mais le mal était fait.

«Aucun vestiaire de la LNH n’est parfait, a noté Dorion. Nous évoluons dans ce milieu depuis suffisamment longtemps pour savoir que les 23 gars vont parfois agir comme des frères. Ils vont parfois se tomber sur les nerfs, mais ce n’est pas une accusation contre Mike Hoffman. C’était simplement la direction que l’équipe voulait prendre.»

Dorion a affirmé que la direction de l’équipe avait «entendu des rumeurs» à la fin de la saison concernant la situation entre Karlsson et Hoffman.

«Si nous devions agir chaque fois que nous entendions une rumeur, nous ne pourrions jamais faire notre travail comme directeurs généraux, a soutenu Dorion. Aucun joueur ne nous a approchés à ce sujet.»

L’ailier Mikkel Boedker est l’élément important reçu par les Sénateurs en retour de Hoffman.

«Nous croyons que Mikkel Boedker est un bon joueur, il a connu une excellente deuxième moitié de saison et il a été le cinquième meilleur pointeur des Sharks pendant leurs deux rondes de séries, a rappelé Dorion. Nous savons qu’il va cadrer avec cette nouvelle culture que nous voulons développer dans notre vestiaire.»

La dispute entre la famille Karlsson ainsi que Hoffman et Caryk fut l’une des nombreuses controverses qui ont secoué les Sénateurs dernièrement.

Ces derniers seront également privés au repêchage de leur directeur général adjoint, Randy Lee, qui est accusé d’avoir harcelé le chauffeur d’une navette lors du camp d’évaluation des espoirs de la LNH, le mois dernier à Buffalo. Il a plaidé non coupable à cette accusation.

«Nous croyons avoir pris la bonne décision avec Randy Lee, a affirmé Dorion. En 23 ans avec l’organisation, il n’avait jamais eu d’incident. Le processus est en cours. Le 6 juillet, Randy aura droit à une procédure équitable et nous réévaluerons ensuite la situation.»

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!