John Raoux John Raoux / The Associated Press

ORLANDO, Fla. — L’Impact a fait un deuxième pas vers l’avant pour seulement une deuxième fois cette saison, alors que la formation montréalaise a inscrit une deuxième victoire d’affilée contre l’Orlando City SC, cette fois par la marque de 2-0, samedi.

Les deux équipes croisaient le fer pour une deuxième fois en 11 jours et la victoire de 3-0 de l’Impact du 13 juin avait laissé des traces, alors qu’Orlando avait congédié l’entraîneur Jason Kreis deux jours plus tard.

Les Lions avaient rebondi avec une victoire en tirs de barrage contre le D.C. United en U.S. Open Cup, mercredi, mais les changements apportés par l’entraîneur intérimaire Bobby Murphy n’ont pas eu l’effet escompté cette fois-ci.

L’Impact (6-11-0) a profité d’un but contre son camp du défenseur des Lions Lamine Sané et d’un troisième but d’Ignacio Piatti à ses deux derniers matchs pour inscrire une troisième victoire à ses quatre dernières sorties — les trois par jeu blanc.

«Nous avons joué un très bon match d’équipe, a déclaré l’entraîneur-chef de l’Impact, Rémi Garde. Nous avons fait les efforts en équipe et on a vu combien c’était difficile pour notre adversaire de nous mettre en danger quand nous sommes dans cet état d’esprit. C’est encore un blanchissage, ce qui est très important pour la suite et la confiance de l’équipe.»

De son côté, l’Orlando City SC (6-9-1) a encaissé un septième revers d’affilée en MLS.

Cette victoire a permis à l’Impact de s’approcher à trois points de l’Union de Philadelphie et du sixième et dernier rang donnant accès aux éliminatoires dans l’Association Est. Le Fire de Chicago pouvait passer devant l’Union avec une victoire contre les Sounders de Seattle en fin de soirée, samedi.

Le défenseur Jukka Raitala devait être l’arrière latéral droit partant pour l’Impact, mais il s’est blessé pendant la période d’échauffement et il a été remplacé par Chris Duvall. Ce dernier a éventuellement fait place à Victor Cabrera, qui a ainsi participé à un premier match depuis le 5 mai après avoir soigné une blessure à un mollet. Le milieu de terrain Ken Krolicki a aussi quitté le match alors qu’il semblait blessé et Shamit Shome a disputé les 13 dernières minutes à sa place.

Le match a commencé avec 20 minutes de retard en raison du passage d’un orage dans le secteur de l’Orlando City Stadium.

L’Impact sera de retour en action samedi prochain, quand il accueillera le Sporting Kansas City.

Un peu plus près de la respectabilité

Les locaux n’ont pas joué comme une équipe électrisée par un changement d’entraîneur, alors que l’Impact a accumulé les plus belles occasions offensives en première demie.

Le gardien Joe Bendik a été défié une première fois dès la septième minute, quand Piatti a tenté d’enrober une frappe au deuxième poteau. La frappe n’a pas été aussi précise qu’espérée et Bendik a réussi l’arrêt.

L’Impact a finalement ouvert le pointage à la 13e minute. Matteo Mancosu a récupéré une longue remise de Chris Duvall derrière la défensive d’Orlando. L’attaquant italien est revenu sur ses pas et a envoyé le ballon vers le filet. Il a dévié contre Sané avant de faire bouger les cordages.

Bendik a sauvé la mise pour les Lions pendant le reste de la période. Il a facilement stoppé les frappes écrasées de Saphir Taïder et Alejandro Silva lors des 28e et 32e minutes, puis a été alerte pour stopper une tête de Mancosu à la 35e minute après un centre parfait de Silva au deuxième poteau.

L’Orlando City SC a obtenu sa plus belle occasion de la première demie à la 45e minute, mais le coup franc de Sacha Kljestan à partir du côté de la surface de réparation montréalaise a facilement été dégagé.

Le rythme a augmenté au retour de la pause et l’Impact a obtenu quelques occasions en contre-attaque. Mancosu et Taïder ont été imprécis dans les 15 premières minutes, puis Bendik a été alerte à la 62e minute pour frustrer Silva lors d’une attaque en surnombre.

Kljestan a cogné à la porte pour l’Orlando City SC à la 64e minute après un échange rapide avec Dominic Dwyer, mais il a raté la cible. Sané a ensuite décoché le seul tir cadré des Lions à la suite d’un corner de Josué Colman à la 69e minute, mais le gardien Evan Bush a saisi le ballon avant qu’il ne franchisse la ligne des buts.

Piatti a porté le coup de grâce à la 84e minute, avec l’aide de l’arbitre adjoint vidéo. Le juge de ligne avait d’abord levé son drapeau, croyant que Piatti était hors jeu au moment de la passe de Silva, avant que l’Argentin ne marque après avoir contourné Bendik. L’arbitre Drew Fischer a toutefois accepté la recommandation de son adjoint David Barrie sans même aller lui-même consulter la séquence et il a accordé le but.

«Le plus important c’est que tout le monde s’est battu ce soir, a relaté Saphir Taïder. Nous avons tous donné notre maximum et nous sommes tous sortis du match avec des crampes. On voit que nous commençons à se connaître de plus en plus et qu’il y a beaucoup plus d’automatismes, donc ça devient plus facile. »

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!