Getty Images

Après une saison de misère, le propriétaire du Canadien de Montréal, Geoff Molson, n’a pas mâché ses mots quand est venu le temps de critiquer le travail de son directeur général, Marc Bergevin. Le défenseur Karl Alzner, seul gros pari de Bergevin sur le marché des joueurs autonomes la saison dernière, n’a pas répondu aux attentes, mais la pression est grande sur le CH pour qu’il ouvre ses coffres à nouveau. Voici quatre noms qui pourraient faire les manchettes à l’ouverture du marché des joueurs autonomes, dimanche.

Paul Stastny

Centre, 32 ans, 53 points en 82 matchs en 2017-2018

Le Tricolore a probablement manqué le train John Tavares. Le talentueux numéro 91 ne rencontrera finalement pas Bergevin et sa bande pour discuter de son nouveau contrat. Le CH doit donc se tourner vers d’autres options moins reluisantes dans un marché où les centres ne courent pas les rues. Sur papier, Stastny est le meilleur du lot, mais son embauche viendra assurément avec un prix exorbitant, considérant la rareté à sa position. Celui qui a fini la dernière saison avec les Jets de Winnipeg a accumulé 15 points lors des plus récentes séries et 0,75 point par match depuis ses débuts dans la LNH. Souvent blessé, il n’a toutefois que deux saisons complètes derrière la ceinture. Plusieurs analystes affirment que le Canadien est l’un des principaux courtisans du vétéran de 32 ans, mais une signature à long terme pourrait vite tourner au vinaigre.

Calvin de Haan

Défenseur, 27 ans, 12 points en 33 matchs en 2017-2018

Comme celui des centres, le marché des défenseurs manque énormément de profondeur. De Haan est peu connu du grand public, mais s’avère l’un des arrières les plus intrigants. À 27 ans, c’est aussi l’un des plus jeunes. Sa production offensive n’a rien de spectaculaire, mais l’arrière des Islanders de New York jouait environ 19 minutes par match avant d’être mis de côté en décembre en raison d’une blessure à une épaule. Un autre atout dans la poche de l’Ontarien: il est gaucher. Au cours de la saison 2017-2018, les quatre défenseurs gauchers les plus réguliers du Canadien ont obtenu 39 points au total, trois de moins que Jeff Petry a amassé à lui seul à droite. Shea Weber a cruellement besoin d’un partenaire mobile à sa gauche, et Calvin de Haan pourrait bien être l’élu.

Joe Thornton

Centre, 38 ans, 36 points en 47 matchs en 2017-2018

Un an après avoir alimenter les rumeurs autour de son départ, le vétéran est de retour à la table des négociations. Cette fois, par contre, il semble plus décidé à rester chez les Sharks de San Jose. Ça ne veut pas dire que le Canadien ne tentera pas sa chance. En raison de la rareté des centres  et la longévité du joueur à la barbe grisonnante, le Tricolore pourrait bien être tenté de proposer à Thornton un court contrat. Le CH avait tenté de séduire la légende des Sharks avec une offre du genre en 2017, sans succès. Cette fois-ci, Marc Bergevin pourrait créer un pont en attendant que ses choix de première ronde, Ryan Poehling et Jesperi Kotkaniemi, rejoignent les ligues majeures. Tout dépend de Thornton qui, à 38 ans, pourrait vouloir se la couler douce à San Jose en attendant la retraite.

Anthony Duclair

Ailier gauche, 22 ans, 23 points en 56 matchs en 2017-2018

Les dirigeants du Tricolore doivent saliver en ce moment. En embauchant Duclair, ils rapatrieraient un Québécois de 22 ans qui a connu sa meilleure saison en carrière (44 points en 81 parties) avec un certain Max Domi comme partenaire de trio chez les Coyotes. Seul hic: l’ailier n’a pas reproduit ces performances depuis. En fait, son jeu était si médiocre en 2016-17 que les Coyotes l’ont envoyé dans la Ligue américaine. De passage avec les Blackhawks de Chicago la saison dernière, Duclair a marqué deux petits buts en 23 matchs. L’équipe de l’Illinois n’a pas soumis d’offre qualificative au Québécois, ce qui en a fait un agent libre sans restriction. En l’approchant pour une entente, Marc Bergevin pourrait lui offrir de relancer sa carrière auprès de Max Domi, désormais membre du Tricolore, et de Jonathan Drouin, avec qui il a fait la pluie et le beau temps dans le Midget AAA.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!