SPIELBERG, Autriche — Daniel Ricciardo a laissé entendre jeudi que la décision de Red Bull d’adopter le moteur Honda la saison prochaine pourrait avoir un impact sur sa décision de demeurer ou non avec l’équipe de Formule 1.

L’Australien, dont le contrat arrivera à échéance à la fin de la saison, est au coeur de nombreuses rumeurs ces dernières semaines qui l’associent à Mercedes, Ferrari et même McLaren.

Mais son employeur actuel a récemment confirmé qu’il mettait un terme à son partenariat avec le motoriste Renault, ce qui pourrait faciliter la décision du détenteur de sept victoires en carrière en F1.

«(Red Bull) a conclu une entente avec Honda, donc leurs cartes sont maintenant sur la table, et je sais ce qui m’attend ici, a mentionné Ricciardo. Les choses ont suffisamment progressé pour que je sache à quoi m’attendre.»

Même si Ricciardo a refusé d’offrir son opinion sur l’entente avec Honda la semaine dernière, il a dit qu’il «voit les aspects positifs de cette décision» et qu’ils signifient «de toute évidence la volonté d’effectuer un nouveau départ avec Honda».

L’entente de 12 ans entre Red Bull et Renault a été mise à rude épreuve ces dernières saisons, après qu’elle eut rapporté quatre championnats des pilotes et des constructeurs consécutifs avec Sebastian Vettel entre 2010 et 2013.

Red Bull n’a toutefois gagné que 10 courses depuis le début de la saison 2014, au moment de l’arrivée de Ricciardo.

Au cours des dernières semaines, Ricciardo a nié à maintes reprises avoir été contacté par des écuries rivales. Néanmoins, il ne s’est pas précipité pour ratifier une nouvelle entente avec Red Bull.

L’Australien a d’ailleurs répété qu’il prendra encore «quelques semaines» pour réfléchir à son avenir.

«D’une certaine façon, c’est une bonne chose qu’ils aient pris leur décision. Ça me permet d’avoir un portrait plus clair de la situation», a expliqué Ricciardo, en précisant qu’il annoncerait sa décision avant que la F1 n’entame sa traditionnelle pause estivale de trois semaines après le Grand Prix de Hongrie, le 29 juillet.

La décision de Ricciardo pourrait d’ailleurs avoir un effet domino sur les autres volants disponibles au sein du plateau la saison prochaine. Lance Stroll, qui n’a pas de prolongation de contrat assurée pour l’an prochain, l’a d’ailleurs reconnu du bout des lèvres en point de presse jeudi au circuit Red Bull Ring.

«Nous n’en sommes qu’à la neuvième course de la saison. Il reste encore quelques courses avant que tout le monde sache où il sera la saison prochaine. J’y vais donc un week-end à la fois et j’essaierai encore ce week-end d’extraire le maximum de la voiture», a évoqué Stroll.

En attendant, après avoir complété l’entente avec Honda, Red Bull n’a donc plus qu’un volant à pourvoir en prévision de l’an prochain. Son autre pilote, Max Verstappen, est sous contrat avec l’équipe autrichienne jusqu’à l’issue de la saison 2020.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!