KALININGRAD, Russie — Dans un match qu’aucune des deux équipes n’avait besoin de gagner, la Belgique s’est imposée pour s’emparer du premier rang de son groupe à l’aide d’une victoire de 1-0 aux dépens de l’Angleterre, jeudi.

Adnan Januzaj a été l’unique marqueur de la rencontre à la 51e minute de jeu au cours d’une soirée où les intentions offensives ont été plutôt absentes.

Les deux équipes étaient déjà qualifiées pour la ronde des 16.

Avec cette victoire, la Belgique a obtenu ce qui semble être un huitième de finale plus facile avec un affrontement contre le Japon, lundi, à Rostov-sur-le-Don, tandis que l’Angleterre fera face à la Colombie, mardi, à Moscou.

Mais la Belgique se retrouve dans la portion la plus difficile du tableau, avec une route jusqu’en finale potentiellement ponctuée de rencontres face au Brésil, au Portugal, à la France ou à l’Argentine.

«Je ne pense pas que vous pouvez planifier un scénario idéal, a dit l’entraîneur des Belges, Roberto Martinez. De grandes nations ont déjà été éliminées ou sont passées près de l’être.»

Si l’Angleterre a raison de la Colombie, sa liste d’adversaires potentiels jusqu’en finale est constituée de l’Espagne, de la Russie, de la Croatie, du Danemark, de la Suède ou de la Suisse.

La Belgique est l’une des trois équipes à avoir gagné ses trois matchs de groupe, avec la Croatie et l’Uruguay.

L’Angleterre et la Belgique ont effectué 17 changements en tout à leurs formations de départ afin de donner congé à des joueurs clés. Harry Kane, meilleur buteur du tournoi avec cinq réussites, n’a pas joué du côté anglais, tout comme Romelu Lukaku, auteur de quatre buts pour la Belgique.

«Il faut prendre les décisions qui vont aider le groupe à atteindre ses objectifs, a dit l’entraîneur des Anglais, Gareth Southgate. Parfois ces décisions vont être critiquées, mais il faut regarder l’ensemble du portrait.»

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!