Nick Wass Nick Wass / The Associated Press

POTOMAC, Md. — Tiger Woods a utilisé un nouveau fer droit sans obtenir les résultats escomptés, jeudi, au Quicken Loans National.

Woods aurait pu faire oublier un double boguey puisqu’il a obtenu cinq occasions consécutives d’oiselet sur des roulés de huit pieds ou moins. Cependant, il en a calé seulement deux et s’est contenté d’une ronde de 70, la normale au TPC Potomac, à Avenel Farm.

Andrew Landry et J.J. Spaun ont dicté la cadence sur un parcours difficile, mais ramolli par la pluie, avec des scores de 63 pour s’installer à moins-7. Spaun jouait dans le groupe suivant celui de Woods, mais peu de spectateurs ont remarqué qu’il a évité les bogueys et connu une séquence de cinq oiselets en sept trous.

Landry, qui a mis la main sur un premier titre de la PGA en carrière en avril à l’Omnium du Texas, avait aussi un nouveau fer droit dans son sac. Les projecteurs étaient toutefois tournés vers Woods, qui espérait que son nouvel outil de travail allait l’aider à sortir de sa torpeur. Ce ne fut pas le cas.

Ben Silverman, de Thornhill, Ont., Corey Conners, de Listowel, Ont., et Adam Hadwin, d’Abbotsford, C.-B., ont joué des rondes de 69 et font partie d’un groupe à égalité au 33e rang. David Hearn, de Brantford, Ont., a remis une carte de 71 pour aboutir à égalité au 68e échelon, tandis que Nick Taylor, d’Abbotsford, a bouclé sa ronde en 72 coups et se retrouve à égalité au 89e rang.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!