AP Milos Raonic

LONDRES — Le Canadien Milos Raonic a facilement atteint le deuxième tour des Internationaux de Wimbledon grâce à une victoire de 7-5, 6-0, 6-1 contre le Britannique Liam Broady lundi.

Son compatriote Peter Polansky a connu un sort différent, s’inclinant en trois manches devant l’Autrichien Dennis Novak 6-2, 6-3, 7-6 (7).

Finaliste du tournoi en 2016 et 13e tête de série, Raonic n’a eu besoin que de 91 minutes pour éliminer le 173e joueur au classement de l’ATP.

Raonic a terminé le duel avec 18 as bien qu’il ait eu quelques ratés au service. Son pourcentage de réussite de premières balles n’a été que de 54 pour cent et il a commis sept doubles fautes. Il n’a cependant affronté aucune balle de bris.

Malgré cela, le Canadien de 27 ans n’a accordé que 14 points à son service pendant tout le match. Lors des deux dernières manches, Raonic n’a cédé que 22 points, six de moins que lors du seul premier set.

«Beaucoup de choses ont bien fonctionné, a dit Raonic. La fin du premier set a été corsée mais après ça, j’étais plus détendu et à mon avis, j’ai très bien joué.»

En deuxième ronde, il affrontera l’Australien John Millman, 56e au monde, qui a vaincu l’Italien Stefano Travaglia 6-7 (6), 6-3, 7-5, 6-2.

Jadis troisième au monde, Raonic a chuté au classement depuis quelques années, résultat d’une série de blessures.

«Je sens que mon corps est coopératif et j’espère que ça durer longtemps comme ça», a mentionné Raonic.

Quant à Polansky, 110e joueur au monde, il a baissé pavillon en 1 h 49 minutes devant son rival de 24 ans, qui occupe le 171e échelon à l’ATP.

Les deux rivaux ont inscrit neuf as chacun et ont provoqué dix chances de bris. Novak a été plus productif à ce chapitre avec quatre bris de service, contre un seul pour le Canadien de 30 ans.

Novak s’est également montré plus efficace que Polansky dans ses montées au filet, récoltant 12 points en 17 opportunités contre seulement trois en autant d’occasions pour Polansky.

Les deux autres Canadiens en lice dans le volet du simple masculin, Denis Shapovalov et Vasek Pospisil, joueront leur match de premier tour mardi.

Shapovalov, 26e tête de série, livrera bataille au Français Jérémy Chardy, classé 46e, dans un duel qui ne doit pas commencer avec 17 h, heure de Londres.

De son côté, Pospisil, 97e au monde, croisera le fer avec le Kazakh Mikhail Kukushkin, détenteur du 77e rang.

Du côté féminin, Eugenie Bouchard fera également son entrée en scène mardi, contre la Britannique Gabriella Taylor, une joueuse invitée par les organisateurs. Taylor est classée 180e au monde tandis que Bouchard, qui a dû passer par les qualifications pour accéder au tableau principal, occupe le 188e échelon.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!