Andre Penner / The Associated Press

SAMARA, Russie — Neymar fait les manchettes mais au-delà de celles-ci, l’équipe brésilienne continue de progresser au Mondial.

Plusieurs voient le Brésil comme la brigade la plus étoffée, dans les huit restantes. Les poids lourds que sont l’Allemagne, l’Argentine et le Portugal ont été éliminés.

«Nous sommes confiants, mais nous savons qu’il y a d’autres équipes de qualité, avec beaucoup de potentiel, a dit l’ailier Willian. Nous voulons rester fidèles à notre objectif: prendre les matches un à la fois et atteindre la finale.»

Les quintuples champions du monde ont battu le Mexique 2-0 lundi, signant un troisième jeu blanc de suite. Vendredi, ils seront confrontés à la Belgique, qui a prévalu par remontée face au Japon, lundi.

Suite au match nul de 1-1 contre les Suisses, le Brésil a inscrit trois gains de 2 à 0.

Neymar en est à deux filets et une passe dans cette Coupe du monde, mais le pays a aussi eu une belle contribution de Phillipe Coutinho, auteur de deux buts et une passe en phase de groupe.

L’Uruguay est le seul autre club encore en lice à avoir permis un seul but.

Le Brésil n’a alloué que cinq tirs cadrés, dominant le tournoi à ce niveau.

«C’est une joie immense d’avoir du succès. Nous grandissons à chaque match», a dit le défenseur Thiago Silva.

Le but ultime: se débarrasser du goût amer du dernier Mondial, quand le Brésil a été humilié 7-1 par les Allemands en demi-finale, à Belo Horizonte.

«Je ne crois pas que nous devons nous soucier du passé. Nous ne pouvons rien y changer, a dit Silva. Le soccer se joue sur le terrain, ça ne se décide pas avec des paroles. Nous devons y aller match par match et saisir les occasions.»

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!