Nic Bothma Nic Bothma / The Associated Press

LONDRES — Angelique Kerber a joué avec confiance, patience et précision en finale du tournoi féminin de Wimbledon. Elle n’a jamais permis à Serena Williams d’y croire.

Kerber a remporté son premier titre en carrière sur la pelouse du All England Club, et son troisième titre majeur en carrière, en disposant de Williams 6-3, 6-3 en finale, samedi.

«Je savais que je devais être au sommet de ma forme contre une championne comme Serena», a mentionné Kerber, qui est devenue la première joueuse allemande à triompher à Wimbledon depuis Steffi Graf en 1996.

Elle a du même coup empêché Williams d’obtenir un huitième titre à Wimbledon et un 24e sacre majeur en carrière, ce qui lui aurait permis de rejoindre Margaret Court au sommet à ce chapitre.

Après s’être absentée pendant tant de temps du circuit, Williams a répété à maintes reprises qu’elle était simplement impressionnée d’être parvenue à se qualifier pour la finale. Elle espérait aussi l’emporter, évidemment.

«À toutes les mères, je jouais pour vous aujourd’hui — et j’ai essayé», a confié l’Américaine, la voix tremblante pendant l’entretien sur le court.

«Angelique a très bien joué, a-t-elle ajouté. Elle a joué de manière complètement folle.»

Kerber n’a commis que cinq fautes directes, contre 24 pour Williams, ce qui a permis à l’Allemande de venger sa défaite encaissée contre l’Américaine en finale en 2016.

Il s’agit du troisième titre majeur de Kerber en carrière, après ceux acquis aux Internationaux d’Australie et des États-Unis en 2016.

Williams, qui est âgée de 36 ans, convoitait un 24e titre du Grand Chelem en carrière, 10 mois et demi après avoir donné naissance à son premier enfant.

«Ç’a été un tournoi fabuleux. Je suis vraiment heureuse d’avoir pu me rendre aussi loin, a convenu Williams. C’est décevant, bien sûr, mais je ne peux pas être déçue. J’ai tellement d’objectifs à atteindre. Je ne fais que commencer.»

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!