EDMONTON — Alors que les essais canadiens de natation tiraient à leur fin dimanche, le directeur de la haute performance de Natation Canada, John Atkinson, a reconnu que le niveau du programme était l’un des plus élevés de la dernière décennie.

«Lorsque nous regardons les résultats de Rio, c’était nos meilleurs Jeux olympiques depuis 1984 et 1976, a-t-il admis. Au niveau international aujourd’hui, où la profondeur des nageurs dépasse largement ce qui se faisait par le passé, nous avons un nombre impressionnant de nageurs qui se classent parmi les meilleurs au monde à un niveau international et je crois que nous sommes en bonne position pour continuer dans cette direction pour les prochaines années.»

Le programme féminin a causé le plus de remous dans la dernière année, notamment avec des nageuses comme Taylor Ruck, qui a remporté huit médailles aux derniers Jeux du Commowealth en Australie, Penny Oleksiak, qui a décroché quatre médailles aux Olympiques de Rio en 2016 et Kylie Masse, qui détient un record mondial. Toutefois, Atkinson croit que la portion masculine du programme fait également du progrès.

Les essais canadiens servaient de qualification pour les Championnats pan-pacifiques de Tokyo, qui auront lieu le mois prochain.

«Ce sera une très bonne pratique pour nous puisque Tokyo accueillera les prochains Jeux olympiques, en 2020», a relaté Atkinson.

Kelsey Wog de l’Université du Manitoba a remporté l’épreuve féminine du 200 m brasse, dimanche, affichant un record personnel de 2:23,83 afin de devancer Kierra Smith.

Eli Wall, de l’Université de Toronto, a quant à lui remporté la portion masculine de l’épreuve.

Peter Brothers, de Victoria, en Colombie-Britannique, a mis la main sur la médaille d’or au 800 m style libre. Il s’agissait de sa deuxième première place du week-end, lui qui avait également remporté l’épreuve du 400 m style libre vendredi.

En natation paralympique, Morgan Bird et Nicolas Turbide ont remporté le 50 m libre. Turbide a établi un tout nouveau record canadien en terminant en 25,41 secondes dans la classification S13, qui correspond aux nageurs ayant une déficience visuelle.

Aurelie Rivard et Phillippe Vachon ont terminé sur la première marche du podium au 400 m style libre.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!