Associated Press

MONTRÉAL — Le coup d’éclat attendu de l’Impact pendant la période estivale de transferts internationaux devra finalement attendre, alors que la formation montréalaise a indiqué que l’attaquant français Jimmy Briand ne rejoindra finalement pas les rangs de l’équipe.

Dans un bref communiqué acheminé en début d’après-midi jeudi, la direction de l’Impact a déclaré que «Briand n’a pas voulu signer le contrat MLS selon les termes discutés et acceptés par lui et son agent».

Selon l’Impact, «des demandes supplémentaires importantes du clan Briand à la dernière minute ont fait avorter la signature».

L’En Avant de Guingamp, où évoluait Briand en Ligue 1, avait pourtant confirmé le transfert dimanche et l’Impact avait réagi par le biais de son compte Twitter en déclarant que «Jimmy Briand sera à Montréal cette semaine. Ce n’est plus qu’une question de temps avant qu’il soit bleu-blanc-noir».

La semaine dernière, l’Impact avait obtenu 400 000 $ en montant d’allocation ciblé du Fire de Chicago contre le milieu de terrain Raheem Edwards. L’équipe avait aussi fait l’acquisition d’une place de joueur étranger des Earthquakes de San Jose pour le reste de la saison 2018 en retour d’un montant d’allocation générale de 100 000 $ — une transaction qui ouvrait la porte à l’arrivée de Briand.

Puisque l’équipe est rentrée de Vancouver après le match-retour de la demi-finale du Championnat canadien mercredi soir, il n’y avait aucune disponibilité média prévue jeudi.

L’entraîneur-chef Rémi Garde devrait aborder la question vendredi avant l’entraînement de l’équipe, a fait savoir un porte-parole de la formation.

L’arrivée de Briand aurait comblé un vide à l’attaque chez l’Impact, dont la production de ses attaquants a été limitée à quatre buts cette saison. À ses trois dernières campagnes avec l’En Avant, Briand avait accumulé 32 buts en 118 parties, dont 11 en 37 rencontres en 2017-18. Il était aussi reconnu pour ses succès aériens, un manque flagrant depuis plusieurs années chez l’Impact.

De plus, Briand avait côtoyé l’entraîneur-chef actuel de l’Impact, Rémi Garde, et ses adjoints chez l’Olympique lyonnais entre 2010 et 2014.

«L’Impact oriente maintenant ses efforts vers d’autres joueurs pour continuer à améliorer l’effectif avant la fin de la fenêtre des transferts internationaux», a ajouté l’équipe dans le communiqué.

L’Impact s’attend à annoncer une nouvelle acquisition «au cours des prochains jours».

La date limite pour compléter des transferts internationaux est le 8 août.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!