Au moins une Canadienne accédera au second tour du tableau de simple de la Coupe Rogers à Montréal cette année, et il s’agit de Françoise Abanda. La Montréalaise a pris la mesure de la Belge Kristen Flipkens en deux manches de de 6-3 et 6-2 mardi.

La 191e joueuse mondiale a été solide en fond de terrain et a profité de la passivité et des ennuis en première balle de service de son adversaire pour se sauver avec la victoire. «Ça fait un moment que je n’ai pas eu une grosse victoire comme ça», a déclaré Abanda, soulignant que Flipkens a déjà été dans le top-15.

Dès le départ, Flipkens ne semblait pas au sommet de son art. Peu agressive, elle a enchaîné les revers coupés en défense, ce qui a permis à Françoise Abanda de briser dès le troisième jeu du match. «J’ai essayé d’être régulière et de ne pas trop commettre de fautes. Je crois que j’avais une bonne attitude», a résumé la gagnante après le match.

Après avoir sauvé une balle de bris au jeu suivant, la Québécoise a confirmé son bris à 3-1 pour ne plus regarder en arrière. Elle a pris la première manche 6-3, déclenchant la liesse de la foule du stade IGA.

Flipkens, en quête de solutions, a tenté de monter plus souvent au filet pour déstabiliser Abanda, mais cela n’a guère fonctionné étant son faible taux de réussite en première balle de service.

Cet aspect de son jeu s’est détérioré en seconde manche, alors que son taux de réussite n’a été que de 40%. La Belge, 47e raquette au monde n’a d’ailleurs remporté aucun jeu de service de la deuxième manche. Elle a pu bénéficier de la nervosité d’Abanda qui s’est fait briser une première fois à 4-0, puis alors qu’elle servait pour le match à 5-1.

On voyait à ce moment la pression s’accentuer sur la Montréalaise, d’autant plus que le public, fébrile à l’idée de la voir gagner, était complètement silencieux à chaque point.

C’est finalement sur la quatrième balle de match qu’Abanda a réussi à l’emporter, sur un cinquième bris. «J’ai un peu de difficulté à clore le match, mais j’y suis parvenu», a-t-elle avoué en conférence de presse.

Françoise Abanda, la Canadienne la moins bien classée dans le tableau principal sera finalement celle qui aura passé la première ronde. Plus tôt en journée, ses compatriotes Carol Zhao et Eugenie Bouchard s’étant respectivement inclinées contre la Néérlandaise Kiki Bertens et la Belge Elise Mertens.

En mai, alors qu’elle était la tenniswoman la mieux classée au pays, Abanda avait déploré ne pas recevoir autant d’attention médiatique que ses compatriotes, notamment eugenie Bouchard, en raison de la couleur de sa peau. Mardi, elle n’a pas voulu revenir sur cette déclaration, mais a avoué que cela lui avait mis «de la pression» pour son match. «Je voulais juste faire un bon match et m’amuser», a-t-elle ajouté.

En raison de son classement, François Abanda aurait dû passer par les qualifications normalement, mais le forfait de la Canadienne Bianca Adreescu, lui a permis de récupérer un des laissez-passez du tableau principal.

Elle affrontera la troisième favorite, Sloane Stephens au prochain tour. «Je suis contente de jouer contre la 4e joueuse au monde, peu importe le résultat. La pression est sur elle», a lancé la Québécoise.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!