DARRYL DYCK DARRYL DYCK / La Presse Canadienne

VANCOUVER — Les Lions de la Colombie-Britannique ont effacé un retard de 10 points en deuxième demie et ont finalement défait les Eskimos d’Edmonton 31-23, jeudi.

Les Lions (3-4) ont mis fin à une série de deux revers, tandis que les Eskimos (5-3) ont encaissé une première défaite en quatre sorties.

Devant un retard de 20-10 à la mi-temps, les Lions ont finalement montré les dents au retour de la pause. Travis Lulay a d’abord rejoint Kevin Elliott sur une passe de touché de neuf verges, puis Ty Long a créé l’égalité avec 7:50 à faire au troisième quart grâce à un placement de 51 verges.

Un simple sur un dégagement lors du dernier jeu du troisième quart a permis aux Lions de prendre les devants pour une première fois dans la rencontre, 21-20.

Travon Van a ensuite atteint la zone des buts sur une course de huit verges, mais les Lions ont raté le converti de deux points, permettant aux Eskimos de rester à distance de frappe. Le majeur de Van a été inscrit un jeu après que le joueur de ligne défensive Otha Foster eut provoqué un échappé et récupéré lui-même le ballon.

Sean Whyte et Long se sont échangé des placements au quatrième quart, puis Long a complété la marque avec un autre simple avec 1:41 à faire. La dernière menace des Eskimos a été étouffée quand Garry Peters a intercepté une passe de Mike Reilly dans la zone des buts.

Chris Rainey a inscrit l’autre majeur des Lions sur un retour de botté de dégagement de 79 verges au deuxième quart.

Lulay a franchi le plateau des 20 000 verges de gains aériens en carrière en complétant 16 de ses 29 passes.

Du côté des Eskimos, Reilly a lancé des passes payantes à Derel Walker et Nathaniel Behar, en plus d’atteindre lui-même la zone des buts à une reprise. Il a toutefois été victime de deux interceptions et un échappé.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!