TOKYO — Taylor Ruck a égalé un autre record de médailles aux Championnats panpacifiques présentés au centre de natation Tatsumi International, samedi, en contribuant à la conquête de la médaille de bronze du Canada au relais 4×100 m libre.

Ruck et ses coéquipières Kayla Sanchez et Rebecca Smith ont mis la table pour le dernier relais de la Montréalaise Alexia Zevnik, qui a arrêté le chrono à trois minutes et 34,07 secondes. L’Australie a établi un nouveau record de la compétition en 3:31,58, devant les États-Unis en 3:33,45.

«Je voulais nager et donner le meilleur de moi-même pour ces filles», a dit Zevnik.

Il s’agissait de la quatrième médaille de Ruck à ces Championnats panpacifiques, égalant ainsi la marque de six autres Canadiens. Elle avait aussi égalé le record du plus grand nombre de médailles remportées aux Jeux du Commonwealth à Gold Coast, en Australie, en avril.

La compatriote de Ruck, Sydney Pickrem, s’est aussi signalée en abaissant son record canadien avec un temps de 2:09,07 pour remporter l’argent au 200 m QNI, l’épreuve dans laquelle elle avait été disqualifiée l’an dernier aux Championnats du monde après s’être étouffée avec de l’eau lors de la finale. La Japonaise Yui Ohashi a remporté l’épreuve avec un temps de 2:08,16, encouragée par une foule assourdissante.

«Sydney a prouvé ce qu’elle savait faire au 200 m QNI en remportant l’argent avec un nouveau record canadien, et les filles du 4×100 m libre continuent leur progression. Leur médaille de bronze est très encourageante, et elle pourra nous servir de tremplin pour les Championnats du monde l’an prochain», a évoqué le directeur de la haute performance John Atkinson.

Jusqu’à présent, le Canada a obtenu six médailles, soit une de moins que son total de 2014.

Les compétitions se poursuivent jusqu’à dimanche. La portion en eau libre de ces championnats internationaux, qui mettent en vedette le Canada, les États-Unis, l’Australie, le Japon ainsi que d’autres pays invités, aura lieu mardi. Le Canada accueillera les 14es Championnats panpacifiques en 2022.

Le pays utilise cet événement comme une répétition générale pour les Jeux olympiques de Tokyo en 2020.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!