Koji Sasahara Koji Sasahara / The Associated Press

TOKYO — La Britanno-Colombienne Taylor Ruck a établi une marque canadienne pour les médailles aux Championnats panpacifiques de natation, dimanche.

L’Ontarienne Kylie Masse a pour sa part été nommée la nageuse par excellence de l’événement, qui se terminait dimanche.

Ruck, 18 ans, a fini deuxième au 200 m dos, obtenant son cinquième podium de la compétition.

«Je voulais juste faire de mon mieux, a dit Ruck. C’est tellement une belle sensation. Je n’aurais pas nager aussi bien sans mes coéquipières et toute l’équipe du Canada.»

Ruck a signé un temps de 2:06,41, éclipsée de peu par l’Américaine Kathleen Baker. L’Américaine Regan Smith a terminé troisième (2:06,46), suivi par Masse (2:07,00).

Ruck, de Kelowna, a triomphé au 200 m style libre. Elle a mérité le bronze au 100 m libre ainsi que lores des relais 4 x 100 m et 4 x 200 m.

Six athlètes de l’unifolié avaient déjà gagné quatre médailles aux Championnats panpacifiques.

«Ça rehausse mes attentes, a dit Ruck. J’adore le Japon, et j’espère être de retour ici dans deux ans (pour les Jeux olympiques de Tokyo).»

Masse, nageuse de 22 ans de Windsor, a remporté le 100 m dos plus tôt dans la compétition.

Yuri Kisil, de Calgary, a remporté dimanche la première médaille canadienne du côté masculin, le bronze au 50 m style libre. Il a établi un record personnel en 22,02.

«C’est majeur pour moi, a t-il dit. Ça faisait longtemps que je voulais réussir un podium individuel. Le réussir ici, ç’a énormément de signification pour moi.»

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!