Elle a dû batailler ferme, mais la Roumaine Simona Halep a remporté dimanche une deuxième finale de la Coupe Rogers, sa deuxième de suite à Montréal. La numéro un mondiale a battu sa rivale américaine Sloane Stephens par la marque de 7-6(6), 3-6 et 6-4.

Halep, 26 ans, devient la 12e joueuse de l’histoire de la Coupe Rogers à toucher au trophée deux fois. Elle avait battu Madison Keys en finale du tournoi de 2016.

Stephens subit de son côté une 7e défaite contre Halep en 11 ans de carrière professionnelle. La numéro trois au monde avait également perdu contre Halep en finale du tournoi de Roland Garros, en juin.

Les services des joueuses respectives ont subi des difficultés dans ce match-marathon de près de 3 heures. 15 bris sur 32 jeux ont été enregistrés. Halep a converti 44% de ses balles de bris, contre 42% pour Stephens.

La Roumaine, qui a joué cinq matchs en quatre jours au cours de ce tournoi, a avoué avoir ressenti de la fatigue durant la finale. «Pendant le match, mon service était un peu mou, a-t-elle affirmé. J’avais un peu de douleur dans ma hanche. C’était dur de frapper de façon constante.»

Son adversaire a retiré des points positifs de ce match, malgré la défaite. «En finale, tu espères avoir des matchs comme ceux-ci, super compétitifs, à haut rythme, a-t-elle dit. Évidemment, c’est triste que je n’ai pas gagné, mais je pense être devenue meilleure aujourd’hui.»

Cette victoire est la troisième de la saison pour Halep, après celles obtenues à Shenzhen et à Roland-Garros.

Match en trois temps
La numéro un au classement de la Women’s Tennis Association (WTA) a vite imposé son jeu. Au premier set, elle a pris une avance de 4-1 après avoir brisé le service de son adversaire aux troisième et cinquième jeux. L’entraîneur de Stephens, Kamau Murray, est alors intervenu, allant la voir sur le bord du terrain.

Les mots de Murray ont visiblement motivé la joueuse de 25 ans, qui a par la suite remporté trois jeux en ligne pour égaliser la marque à 4-4.

Les deux joueuses ont continué à s’échanger les bris et ont dû être départagées au bris d’égalité. Même si elle a tiré de l’arrière 1-5 dans le jeu décisif, Halep s’en est finalement tiré avec un score de 8-6. C’était le premier set que Stephens échappait dans le tournoi.

Stephens s’est revitalisée en début de deuxième manche. L’Américaine a brisé son adversaire deux fois et remporté 79% de ses points sur premier service pour sortir du set à 6-3.

« Je dois dire qu’à la fin du [deuxième] set, j’ai ralenti un petit peu parce que j’étais vraiment fatiguée, a confié Halep lorsque interrogée sur cette manche plus ardue. Je voulais juste garder de l’énergie pour le troisième. Je savais que j’allais perdre parce que Stephens dominait.»

La nouvelle championne s’est bien reprise. Elle a brisé Stephens trois fois au set ultime, en route vers la victoire. Celle qui avait eu des difficultés avec son service au cours de la journée a mis le dernier clou dans le cercueil avec un as.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!