Après une relaxante semaine de congé, quatre golfeurs canadiens vont se retrouver sous pression à compter de jeudi.

Ben Silverman, Corey Conners, Nick Taylor et David Hearn auront une dernière chance de se hisser parmi le top-125 du classement de la Coupe FedEx lors du Championnat Wyndham, dernier tournoi au calendrier de la saison régulière 2017-2018 de la PGA.

Le fait de terminer parmi le top-125 assure aux golfeurs une qualification permanente sur le circuit en vue de la saison suivante, ce qui leur donne la possibilité de choisir leur calendrier.

Silverman, originaire de Thornhill en Ontario, a passé la majeure partie de la dernière semaine avec sa jeune famille. Il s’est notamment rendu en Floride pour enregistrer une voiture qu’il a gagnée dans le cadre d’un concours, pendant l’Omnium Waste Management de Phoenix, où on récompensait le joueur ayant logé la balle le plus près de la cible sur un trou particulier.

«J’ai gardé un oeil sur le classement tout au cours de l’année, a déclaré Silverman. J’ai probablement besoin de terminer parmi les dix premiers… mais je vise la victoire.»

Adam Hadwin, de la Colombie-Britannique, est assuré d’une qualification permanente en vertu de sa victoire au Championnat Valspar en 2017. Hadwin était le seul Canadien inscrit au Championnat de la PGA au cours du week-end, mais a raté le seuil de qualification.

Même s’il occupe le 159e échelon au classement, Mackenzie Hughes, de Dundas, en Ontario, sera également qualifié pour la saison 2018-2019 après avoir remporté la Classique RSM en 2016.

Mais pour Silverman (134), Corey Conners (128), Nick Taylor (129) et David Hearn (156), la semaine qui s’amorce devrait être énervante compte tenu de l’enjeu.

Silverman et Conners, des recrues sur le circuit de la PGA, essaient de voir le bon côté des choses.

«Ce devrait être un événement agréable. C’est certain que je préférerais être dans une position légèrement différente, mais je conserve encore de bonnes chances», a déclaré Conners, qui a profité d’une rare période de congé la semaine dernière pour rendre visite à des amis.

«Je considère ne ressentir aucune forme de pression en ce moment», a noté Silverman.

Conners a eu l’occasion de faire partie du groupe final lors de deux tournois consécutifs en mars, mais chaque fois, il a glissé au classement. Il est d’avis que ces résultats en début d’année ont aidé sa confiance.

Conners estime qu’il a bien joué dernièrement, sans toutefois que ça se reflète sur la carte de pointage. Il y a trois semaines, il n’a pas été en mesure de participer aux deux dernières rondes de l’Omnium canadien.

«Je savais qu’une bonne semaine assurerait ma carte permanente et je n’y suis pas arrivé. C’est correct et je suis satisfait de la façon dont les choses se sont passées, a affirmé Conners.

«Globalement, ç’a été une année réussie et j’espère connaître une autre bonne semaine.»

Autant Silverman et Conners estiment, en finissant à l’extérieur du top-125, qu’ils auront la chance de participer à environ 15 tournois du circuit régulier en vertu d’une carte spéciale réservée aux golfeurs qui se seront classés entre les 126e et 150e rangs.

Hearn se trouvait dans la même catégorie cette année, et le Championnat Wyndham sera son 21e tournoi en 2018.

Si Silverman, Conners, Hearn et Taylor sont incapables de se faufiler parmi le top-125 cette semaine, il est plausible de croire qu’ils participeront aux finales du circuit Web.com, qui s’amorceront la semaine prochaine et à l’issue desquelles 25 cartes permanentes de la PGA seront octroyées.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!