MONTRÉAL — Le garde québécois Laurent Duvernay-Tardif, des Chiefs de Kansas City, n’a pas encore complété toutes les étapes liées au protocole en matière de commotions cérébrales de la NFL, a indiqué son agent Sasha Ghavami vendredi.

Duvernay-Tardif n’a d’ailleurs pas accompagné ses coéquipiers en prévision du deuxième match préparatoire de l’équipe, vendredi soir face aux Falcons à Atlanta. Selon Ghavami, Duvernay-Tardif a montré du progrès et «se porte très bien».

Le premier match des Chiefs en saison régulière aura lieu le dimanche 9 septembre à Los Angeles, face aux Chargers.

Dimanche dernier, les Chiefs avaient annoncé que Duvernay-Tardif avait subi une blessure à la tête qui l’avait forcé à quitter la séance d’entraînement. Le lendemain, l’équipe confirmait qu’il avait dû se soumettre au protocole relatif aux commotions cérébrales.

Ce protocole prévoit cinq étapes distinctes, la première étant le repos et la convalescence. Ce n’est qu’à la quatrième étape que le joueur peut reprendre certaines activités liées au football, mais sans contact.

Ghavami n’a pas voulu dire où se trouvait son client dans le cadre de ce processus.

«Pas parce que je ne veux pas. Je ne peux pas. Ça avance», a fait savoir l’agent.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!