WASHINGTON — Le lanceur des Marlins de Miami Jose Urena a appelé de sa suspension de six matchs pour avoir atteint intentionnellement avec un lancer le frappeur des Braves d’Atlanta Ronald Acuna fils.

Urena était en uniforme vendredi et le gérant des Marlins, Don Mattingly, n’a pas exclu de l’utiliser ce week-end contre les Nationals de Washington.

Le Baseball majeur a annoncé la suspension et une amende au montant non dévoilé jeudi, un jour après qu’Urena eut atteint Acuna au coude gauche lors de son premier lancer du match. Les Marlins se sont finalement inclinés 5-2.

Urena est admissible à jouer jusqu’à ce que le processus d’appel soit terminé. Il a indiqué qu’il s’était senti mal lorsqu’il a vu qu’il avait atteint le joueur des Braves.

Âgé de 20 ans, Acuna a commencé la partie alors qu’il avait frappé un circuit au cours de ses cinq derniers matchs, dont quatre en trois affrontements contre les Marlins.

«Je lui ai parlé juste après le match, a déclaré Mattingly à propos d’Urena. Il a dit qu’il avait essayé de placer la balle près d’Acuna. Je n’ai fait que relayer ce qu’il m’a mentionné parce que nous en avons parlé.»

Urena, qui a 25 ans et qui est originaire de la République dominicaine, montre un dossier de 3-12 avec une moyenne de points mérités de 4,74 en 24 départs cette saison.

Acuna était de retour dans la formation des Braves jeudi soir contre les Rockies du Colorado. Il a placé une balle en lieu sûr en quatre apparitions au marbre en plus d’avoir volé un but.

«J’étais heureux d’une chose, c’est qu’il n’était pas sérieusement blessé», a affirmé Mattingly.

Si Urena lance ce week-end et qu’il n’a pas gain de cause dans sa demande d’appel lundi, il raterait la série opposant les Marlins aux Braves qui aura lieu du 23 au 26 août.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!