En remettant le brassard de capitaine à Paul Pogba, l’entraîneur de Manchester United, Jose Mourinho, pouvait espérer dissiper les spéculations sur l’avenir du milieu de terrain auréolé du titre à la Coupe du monde avec le club anglais.

Les commentaires de Pogba lui-même et de l’agent du joueur ces deux derniers jours n’ont fait qu’ajouter à l’incertitude.

Après avoir reconnu qu’il avait offert une mauvaise performance individuelle lors de la défaite de 3-2 de United à Brighton en Premier League, dimanche, Pogba a confié qu’il «aurait dû faire beaucoup mieux» et que «son attitude n’était pas bonne.»

La mauvaise performance de United — et le rôle central joué par Pogba — a invariablement soulevé de nombreuses critiques, comme c’est le cas pour tout ce qui concerne le plus prestigieux club de football britannique. L’une de ses plus grandes vedettes des dernières années, Paul Scholes, a déploré le «manque de leaders au sein de l’équipe», une critique à peine voilée envers Pogba.

Mino Raiola, l’agent de Pogba, a promptement réagi avec des gazouillis en affirmant que Scholes «ne reconnaîtrait pas un leader même s’il était devant Sir Winston Churchill.» C’était une allusion au premier ministre britannique pendant la plus grande partie de la Seconde Guerre mondiale.

Raiola a poursuivi avec un message aussi mordant qu’intrigant.

«Paul Scholes devrait devenir directeur sportif et conseiller à Woodward de vendre Pogba, a-t-il écrit, en faisant référence au vice-président du club Ed Woodward, la personne la plus influente du club en dehors des membres de la famille Glazer. Ce serait des nuits sans sommeil pour trouver un nouveau club à Pogba.»

Le fait que Raiola se prononce sur l’avenir de Pogba est significatif. Le milieu de terrain pourrait encore être vendu à un grand club européen ce mois-ci — la fenêtre de transfert reste ouverte en Espagne, par exemple — et Barcelone a été évoquée comme destination possible pour Pogba.

Raiola sait que ses gazouillis seront largement repris et ne serviront qu’à alimenter les discussions sur les malaises signalés par Pogba à United.

La relation entre Pogba, qui a quitté la Juventus pour un montant record de 116 millions $ US en 2016, et Mourinho a semblé tendue la saison dernière. Le milieu de terrain a été écarté de la formation lors de matchs cruciaux, notamment à domicile et à l’extérieur contre Séville lors de l’élimination de United en huitièmes de finale de la Ligue des champions.

En discutant des solides performances de Pogba avec l’équipe de France à la Coupe du monde, Mourinho a tempéré les éloges en déclarant: «Ce n’est pas autant que n’avons pu soutirer le meilleur de lui, mais plutôt qu’il n’a pas donné le meilleur de ce qu’il peut nous offrir.»

La décision de Mourinho de confier le rôle de capitaine à Pogba pour le début de la saison, alors que le capitaine régulier Antonio Valencia est blessé, était significative. Pogba a répliqué en marquant lors de la victoire de 2-1 de Manchester United contre Leicester en Premier League, le 10 août. Mais il a brouillé les cartes en répondant aux questions des journalistes après le match sur sa situation actuelle.

«Il y a des choses que je ne peux pas dire», a-t-il déclaré, de manière un peu mystérieuse, «sinon je vais recevoir une amende.»

Mourinho a insisté la semaine dernière sur le fait qu’il «ne pourrait pas être plus heureux» de Pogba, mais l’explication du milieu de terrain pour sa performance face à Brighton n’a pas présenté son entraîneur sous un jour favorable. Mourinho se retrouve donc de nouveau sous les projecteurs après avoir exprimé son désaccord avec le conseil d’administration de club sur la stratégie de transfert pendant la saison morte, qui n’a pas permis de mettre la main sur le défenseur central tant désiré.

Tout au long de sa carrière d’entraîneur, Mourinho a souvent commencé à connaître des problèmes à sa troisième saison avec une équipe. C’est arrivé à Chelsea et au Real Madrid.

C’est aussi la troisième saison de Pogba à United. La question est maintenant de savoir qui survivra le plus longtemps?

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!