Comité olympique canadien Laurence Vincent-Lapointe

MONTEMOR-O-VELHO, Portugal — Après avoir triomphé la veille en C1, Laurence Vincent Lapointe a réédité au 500 m en C2 aux Mondiaux de canoë-kayak, dimanche.

Elle et Katie Vincent, de l’Ontario, ont devancé le duo hongrois par un peu plus de deux secondes.

En mai dernier, les Canadiennes ont remporté deux médailles d’or en Coupe du monde au 500 m.

Plus tard dimanche, Vincent-Lapointe a ajouté une victoire au 5000 m en C1.

Athlète de 26 ans de Trois-Rivières, Vincent-Lapointe totalise maintenant 13 titres mondiaux.

La finale du 5000 m a eu son lot de rebondissements, contre l’Allemande Annika Loske.

«Elle est restée près tout le long. Je recevais des coups de rames sur mon bateau. C’était involontaire parce que la vague que je crée aspire ma concurrente», a raconté Vincent-Lapointe.

Au troisième tour, ce sont les vagues des bateaux à moteur qui ont rapproché les deux embarcations.

«Elle n’était même pas à un centimètre de mon canot, a dit la Québécoise. Elle a rempli mon embarcation à moitié d’eau et il restait un peu moins de la moitié de la course à faire. Honnêtement, j’ai trouvé ça dur. J’ai continué parce que je sais que je suis capable d’être efficace sur l’eau. Dans la dernière ligne droite du bassin, je l’ai sentie relâcher et je me suis dit : OK, c’est le temps, vas-y !»

Vincent-Lapointe a été la plus rapide en 27 min 43,020 s. Loske a suivi à 9,521 secondes. La Chilienne Maria Mailliard (+16,527 secondes) a terminé troisième.

Plus tôt dans la journée, Vincent-Lapointe et Vincent, de Mississauga, ont survolé la compétition du C-2 500 m.

Auteures d’un chrono de 1 min 56,395 s, elles ont terminé avec une avance de 2,237 secondes sur leurs plus proches poursuivantes, les Hongroises Virag Balla et Kincso Takacs. Les Bélarusses Nadzeya Makarchanka et Volha Klimava ont fini troisièmes, avec un retard de 4,090 secondes.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!