Getty Images Sidney Crosby

TORONTO – Sidney Crosby a tout simplement été incapable de cacher sa déception.

Une semaine seulement après avoir confié à La Presse Canadienne qu’il était confiant à l’idée qu’une entente soit ratifiée pour préserver la saison dans la LNH, le capitaine des Penguins de Pittsburgh a reconnu jeudi qu’il allait commencer à évaluer les options qui se présentent à lui en Europe.

«C’est un peu plus difficile, ouais», a admis Crosby. «Je crois que nous devrons tous nous pencher sur la question. On essaie de savoir où en sont les choses et je ne crois pas qu’elles soient là où elles le devraient en ce moment.»

L’impasse dans les négociations de travail s’est produite au moment où Crosby est plus en santé que jamais au cours des deux dernières saisons. L’attaquant étoile, qui a récemment été ennuyé par de sérieux problèmes de santé relatifs aux commotions cérébrales, n’a plus de symptômes et a hâte de disputer des matchs significatifs.

En dépit des problèmes associés aux assurances qu’il pourrait rencontrer s’il décide de jouer en Europe, il semble de plus en plus possible qu’il franchisse l’océan atlantique afin de rejoindre ses quelque 150 collègues en lock-out de la LNH afin de poursuivre sa remise en forme.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!