Carolyn Kaster Carolyn Kaster / The Associated Press

NEW YORK — Milos Raonic n’a toujours pas réussi à résoudre l’énigme John Isner.

Après avoir forcé la tenue d’une cinquième manche, le Canadien a dû s’avouer vaincu, s’inclinant 3-6, 6-3, 6-4, 3-6, 6-2 dans un duel de puissants serveurs, dimanche, au quatrième tour des Internationaux des États-Unis.

Raonic était le dernier Canadien en lice à Flushing Meadows.

Brisé par son adversaire dès le deuxième jeu de la manche ultime, le représentant de l’unifolié n’a jamais été en mesure de reprendre le dessus. Il a d’ailleurs eu besoin de quelques traitements au dos après la quatrième manche.

«J’ai commencé à ressentir des douleurs à la hanche. J’ai simplement essayé de me sentir mieux. Je n’étais pas capable de pousser assez», a expliqué Raonic.

Isner, 11e tête de série, avait également eu le dessus devant Raonic à Wimbledon, en route vers les demi-finales, son meilleur résultat dans un tournoi du Grand Chelem. Reconnu pour ses matchs marathons, Isner a fait honneur à sa réputation au Louis Armstrong Stadium.

Isner a profité du support de la foule pour se tailler une place en quarts de finale. Face à la vedette canadienne, l’Américain détient un dossier de 5-1.

«J’ai définitivement de la difficulté face à (Isner), spécifiquement», a avoué Raonic.

«Il y a d’autres joueurs qui sont également de grands serveurs contre qui j’ai joué. Pour moi, je crois qu’il n’y a pas d’autres gars qui me font frapper les retours par-dessus mes épaules. C’est la partie la plus difficile. Aujourd’hui, j’avais plus de facilité à aller plus loin en fond de terrain, pour gagner du temps, mais je n’étais pas assez solide lorsque j’avais besoin de l’être.»

Les choses avaient pourtant bien commencé pour l’athlète canadien de 27 ans, qui a brisé Isner à son premier service. L’Américain a cependant servi la même stratégie à son adversaire au deuxième set, remettant les compteurs à zéro.

Isner semblait en voie de l’emporter après avoir mis la main sur la troisième manche, mais Raonic n’avait pas encore dit son dernier mot.

Raonic a toutefois amorcé la manche ultime du mauvais pied et s’est finalement incliné.

Âgé de 33 ans, Isner est présentement le meneur du tournoi au niveau des as et n’a pas hésité pour utiliser son puissant service face à Raonic.

Au prochain tour, Isner affrontera l’Argentin Juan Martin del Potro, qui n’a fait qu’une bouchée de Borna Coric lors du dernier match du programme de la soirée.

Del Potro a poursuivi sa route en se débarrassant facilement du Croate Coric en trois manches de 6-4, 6-3, 6-1, afin de se tailler une place en quarts de finale pour une troisième année consécutive.

Vainqueur du tournoi en 2009, l’Argentin a remporté les 12 manches qu’il a disputées à Flushing Meadows jusqu’à présent cette année.

Face à Coric, del Potro a produit 18 de ses 33 coups vainqueurs avec son puissant coup droit.

Le point tournant du duel est arrivé rapidement dans la rencontre, lorsque del Potro a brisé son adversaire lors du dernier jeu de la première manche.

Nadal passe au prochain tour

Plus tôt, le favori Rafael Nadal a besogné un peu plus longtemps que prévu avant de passer en quarts de finale à Flushing Meadows.

Le Géorgien Nikoloz Basilashvili a arraché un set mais l’Espagnol a eu le dernier mot 6-3, 6-3, 6-7 (6) et 6-4.

Nadal a remporté le dernier jeu à zéro grâce à un as, mettant fin au débat après trois heures et 23 minutes.

Basilashvili a obtenu 56 coups gagnants, mais il a aussi commis 59 fautes directes (les chiffres de Nadal: 29 et 19). Nadal a prévalu 6-2 pour les bris.

Champion en titre, Nadal a aussi été couronné à New York en 2010 et 2013.

Nadal trouvera à l’étape suivante l’Autrichien et neuvième tête de série Dominic Thiem, victorieux 7-5, 6-2 et 7-6 (2) devant Kevin Anderson.

Thiem a réussi les trois bris du match, en plus de ne concéder aucune balle du genre. Il a remporté 91 pour cent des points disputés sur ses premières balles.

L’an dernier, Anderson a été battu par Nadal en finale new-yorkaise. Le Sud-Africain a depuis atteint le match ultime à Wimbledon.

En juin, Nadal a défait Thiem pour obtenir un 11e titre à Roland-Garros.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!