CALGARY — Scott McCarron a dû travailler fort, mais il a tout de même réussi à défendre sa couronne à la Classique Shaw Charity.

McCarron est venu de l’arrière, réussissant un trou d’un coup au 14e fanion du parcours du club de golf Canyon Meadows, pour remettre une carte de 63 (moins-7), dimanche.

«C’était un coup de fer-9 parfait pour moi, a mentionné McCarron, qui a vu sa balle bondir une fois avant d’atterrir au fond de la coupe. Dès que j’ai frappé la balle, je savais que c’était un bon coup. Je ne m’attendais pas à ce qu’il soit aussi bon. Ç’a changé le momentum.»

Le Californien de 53 ans a conclu la ronde finale en inscrivant un oiselet au 18e trou. Il a montré un pointage cumulatif de moins-15 pour empocher la somme de 352 000 $ US. Il s’agissait de la première fois cette saison qu’un joueur du circuit des Champions de la PGA parvenait à défendre son titre.

Il s’agissait aussi de la quatrième victoire de McCarron sur le circuit des Champions alors qu’il tire de l’arrière et une deuxième cette saison. Il avait réalisé l’exploit en juin, au Championnat American Family Insurance.

«Je me sens à l’aise lorsque je tire légèrement de l’arrière ou lorsque je mène, a-t-il déclaré. Je me suis placé dans cette position à plusieurs reprises et j’ai souvent réussi à remonter la pente. J’ai souvent échoué aussi et j’ai appris. Tu dois contrôler tes émotions si tu le peux et j’ai été capable de le faire aujourd’hui.»

Le meneur au terme de la deuxième ronde, Joe Durant, a joué 67 pour terminé l’événement à égalité en deuxième position avec Kirk Triplett (65) et Scott Parel (62).

«Je ne me sentais pas à l’aise dans mes coups et j’ai mis beaucoup de pression sur mes coups roulés, a affirmé Durant. Je n’ai pas pris mon temps au 17e trou et j’ai commis un boguey. C’est une erreur mentale. Quand tu commets des erreurs de la sorte, tu ne mérites pas de gagner un tournoi.»

Miguel Angel Jimenez, qui avait terminé deuxième à ce tournoi l’an dernier, a bouclé le parcours en 67 coups pour s’emparer seul de la cinquième place, à moins-13. L’Espagnol mène toujours le classement de la coupe Charles Schwab pour les meilleurs boursiers du circuit.

«Il y a tellement de bons joueurs dans le top-10 que si certains d’entre eux connaissent une bonne séquence dans les prochaines semaines, il y aura plusieurs golfeurs qui auront une chance de remporter la finale de la coupe Charles Schwab», a dit McCarron.

À son dernier tournoi sur le circuit des Champions, le Canadien Rod Spittle a terminé à égalité au 17e échelon avec cinq autres golfeurs en vertu d’une ronde de 69.

«Ç’a été très amusant, a raconté Spittle. Je n’ai jamais pensé que j’aurais pu retrouver mon jeu à ce niveau. De venir ici et de compétitionner avec tous les autres pour une dernière fois, ç’a été vraiment plaisant.»

Le Canadien Stephen Ames a signé une carte de 69 pour se hisser à égalité au 57e rang. Son compatriote Steve Blake, qui jouait chez lui, a joué 69 et il s’est contenté de la 72e position.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!