ZADAR, Croatie — Benoit Paire a surmonté sa nervosité pour l’emporter à ses débuts en Coupe Davis et Lucas Pouille s’est imposé en cinq manches. Le duo a ainsi permis à la France, championne en titre, de prendre les devants 2-0 contre l’Espagne en demi-finale.

Paire a vaincu Pablo Carreno Busta 7-5, 6-1, 6-0 sur le court intérieur du Stade Pierre Mauroy avant que Pouille, le no 1 français, ne dispose de Roberto Bautista Agut 3-6, 7-6 (5), 6-4 , 2-6, 6-4.

«C’est bien mérité, a mentionné le capitaine Yannick Noah. Benoit a épuisé Carreno Busta puis nous avons vu un match fou, avec beaucoup de rebondissements inattendus. Lucas a été fantastique.»

L’Espagne est privée de Rafael Nadal, contraint au repos à la suite d’une blessure au genou droit qui l’a obligé à se retirer de sa demi-finale face à Juan Martin del Potro aux Internationaux des États-Unis la semaine dernière.

Pouille et Bautista Agut ont bataillé pendant trois heures et 41 minutes. Le Français a parfois été erratique mais vif à la fin. Il a réussi 52 coups gagnants contre 87 fautes directes, mais il a joué le tennis le plus agressif dans les moments importants.

Pouille, qui a remporté le cinquième match décisif de la finale de 2017, a sauvé un point décisif lors du dernier match du cinquième set avec un service gagnant, puis il a obtenu sa troisième balle de match avec un as et a scellé sa victoire quand Agut a expédié un coup droit à l’extérieur.

En double samedi, Julien Benneteau et Nicolas Mahut affronteront Marcel Granollers et Feliciano Lopez.

Dans l’autre demi-finale à Zadar, la Croatie mène les États-Unis 2-0.

Le jeune Borna Coric, âgé de 21 ans, s’est attiré l’admiration de la foule pendant son match contre Steve Johnson en gagnant un point grâce à un lob magique.

Au début du troisième set qu’il a remporté 6-4, 7-6 (4), 6-3, Coric a reculé en vitesse pour récupérer un lob et il a répliqué avec un coup connu sous le nom de «tweener» — coup entre les jambes le dos au jeu — qui est passé par-dessus la tête de l’Américain de six pieds deux et qui est retombé quelques pouces à l’intérieur de la ligne de fond.

Plus tard, Marin Cilic, sixième joueur mondial, a offert une avance de 2-0 à la Croatie grâce à un gain de 6-1, 6-3, 7-6 (5) aux dépens de Frances Tiafoe.

Carlos Ramos, l’arbitre qui a sanctionné Serena Williams aux Internationaux des États-Unis, était en fonction lors du deuxième match qui s’est déroulé sans incident.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!