TORONTO — Denis Shapovalov est finalement venu à bout de Robin Haase en cinq manches pour procurer une avance de 2-0 au Canada face aux Pays-Bas, vendredi, dans leur barrage des éliminatoires du Groupe mondial de la Coupe Davis.

Après avoir connu quelques ennuis par moment durant la rencontre, Shapovalov, de Richmond Hill, en Ontario, a finalement eu le dessus 3-6, 3-6, 7-5, 6-3, 6-4 sur Haase, après trois heures et 35 minutes.

«Après avoir remporté le troisième set, je me suis senti revigoré et j’ai vu qu’il commençait à être fatigué, a déclaré Shapovalov. Lors de la quatrième et la cinquième manche, j’ai senti que les chances étaient plus de mon côté, que je profitais de mon énergie, et que j’étais le meilleur joueur, un peu plus en forme. Je contrôlais la plupart des points.»

Le représentant de l’unifolié a connu son lot d’embûches lors des deux premières manches, effectuant ses retours un peu partout sur le terrain. Il a semblé retrouver le contrôle au troisième set.

Shapovalov a sauvé plusieurs points avant de servir un smash à Haase, qui n’a même pas tenté de retourner la balle, pour s’emparer de la troisième manche. Il n’en fallait pas plus pour redonner un brin d’énergie à la foule, qui s’est levée pour encourager le jeune joueur.

L’Ontarien a par la suite bénéficié du momentum pour prendre une autre manche à son adversaire. Shapovalov a usé son puissant service pour servir un as et s’emparer du point de manche. Il s’agissait de son 11e as de la rencontre.

Tirant de l’arrière 3-1 lors de la manche ultime, le Canadien de 19 ans n’a pas perdu de temps pour niveler la marque après avoir remporté deux jeux d’affilée. Haase a repris une avance de 4-3, avant que Shapovalov s’empare du jeu suivant.

Shapovalov a pris les devants pour la première fois de la rencontre à 5-4 et a mis un terme à la rencontre par la suite.

«C’est un moment que je ne vais jamais oublier de ma vie, a admis Shapovalov. Il y avait tellement d’émotions, surtout après le cinquième set. De revenir de l’arrière et finir par l’emporter, c’était incroyable.»

Il s’agissait d’une victoire importante après que Milos Raonic eut procuré une avance de 1-0 au Canada.

Raonic, de Thornhill, en Ontario, a vaincu Thiemo de Bakker en trois manches de 6-3, 6-2, 6-2 grâce notamment à 23 as, contre trois.

«Peut-être que ça donne le ton, mais même s’il s’agit d’une compétition par équipes, vous êtes quand même seul sur le terrain, a rappelé Raonic. Le tennis sera toujours un sport individuel, sauf si vous jouez en double.»

Raonic était de retour au sein de la formation canadienne pour une première fois depuis 2015 en raison de blessures. Malgré cette longue absence, il a porté son dossier à 11-1 quand il dispute un match de la Coupe Davis en sol canadien.

Il n’a pas perdu de temps avant de faire sentir sa présence, prenant un avantage de 3-1 grâce à son puissant service et des volées précises.

De Bakker, 236e au classement de l’ATP, s’est accroché avant de voir Raonic gagner la première manche à la suite de deux contestations à son avantage.

En retard 2-1 en deuxième manche, Raonic a gagné cinq jeux consécutifs pour s’offrir une avance de deux sets à zéro.

De Bakker a paru frustré par moments en troisième manche, argumentant à quelques reprises avec l’arbitre. La rencontre a pris fin quand de Bakker a envoyé un smash dans le filet.

Daniel Nestor, de Toronto, et Vasek Pospisil, de Vancouver, disputeront le double samedi contre Matwe Middelkoop et Jean-Julien Rojer. Les simples inversés seront présentés dimanche, alors que Raonic affrontera Haase et Shapovalov jouera contre de Bakker.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!