NEW YORK — Aaron Judge était de retour sur le terrain après avoir raté sept semaines d’activités en raison d’une fracture au poignet droit et les Yankees de New York ont écrasé les Blue Jays de Toronto 11-0, vendredi soir.

Judge n’a pas participé à un seul match depuis qu’il a été atteint par le lancer de Jakob Junis des Royals de Kansas City, le 26 juillet. Il a été accueilli par la foule en délire lorsqu’il s’est amené sur le terrain en huitième manche et une minute plus tard, il a été présenté au public par l’annonceur maison Paul Olden.

«C’était fou», s’est exclamé le frappeur vedette des Yankees.

Judge a occupé le poste de champ droit durant les deux dernières manches. Les Yankees ont annoncé qu’il serait limité à son rôle dans le champ extérieur et occuperait le poste de coureur substitut. Les Yankees espèrent cependant qu’il pourra retrouver le cours normal des choses d’ici la fin de la saison régulière, dans deux semaines.

«J’étais nerveux juste à être dans le champ, a reconnu Judge. Lorsque je vais effectuer mon retour au bâton, ce sera comme si je n’avais jamais arrêté de jouer.»

Les Blue Jays n’ont cependant pas envoyé de balles dans la direction de Judge.

Masahiro Tanaka (12-5) a augmenté sa séquence sans point à 20 manches et a remporté sa troisième victoire consécutive. Il a retiré huit frappeurs sur des prises en six manches. Il a également concédé quatre coups sûrs. Luis Cessa a obtenu son deuxième sauvetage lors de la victoire par blanchissage la plus convaincante depuis le gain de 15-0 face aux Mets.

Les Yankees présentent un dossier de 13-4 devant la formation torontoise cette saison. Amorçant la dernière série devant leurs partisans, les Yankees ont conservé leur avance d’un match et demi sur les Athletics d’Oakland.

Judge, la recrue de l’année en titre, présente une moyenne au bâton de ,285 et a cogné 26 circuits. Au départ, les Yankees croyaient avoir perdu Judge pour une période de trois semaines, mais la douleur a prolongé le tout et il aura finalement manqué 45 matchs.

Luke Voit a frappé un double de deux points qui a couronné une première manche de cinq points face à Marco Estrada (7-12), qui a disputé l’un des pires matchs en carrière. Il a concédé huit points en seulement deux manches et deux tiers.

Andrew McCutchen a frappé son troisième circuit depuis que les Yankees l’ont acquis des Giants de San Francisco, le 31 août, afin d’ajouter de la profondeur à leur alignement.

«J’ai enfin eu la chance de le regarder lui (Judge) et Stanton à la pratique au bâton et j’ai vu des choses très impressionnantes, a soutenu McCutchen. Pour les gars qui sont ici depuis le début de la saison, c’est probablement normal. Mais ce ne l’est pas.»

Didi Gregorius a lui aussi claqué une longue balle.

La formation de Toronto a encaissé un quatrième revers consécutif et présente son pire dossier depuis la saison 2012-2013 (65-82).

«Nous sommes en mode reconstruction pour l’instant, alors vous allez prendre votre mal en patience», a martelé le gérant des Jays, John Gibbons.

Le simple d’un point de Brett Gardner a chassé Estrada de la butte. Giancarlo Stanton a frappé un simple de deux points aux dépens de Taylor Guerrieri pour creuser l’écart 8-0.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!