Michel Spingler Michel Spingler / The Associated Press

LILLE, France — Victorieux en double, Julien Benneteau et Nicolas Mahut ont propulsé la France en finale de la Coupe Davis, où l’Hexagone pourra défendre son titre.

L’avance contre l’Espagne est passée à 3-0 quand les vétérans de 36 ans ont battu Marcel Granollers et Feliciano Lopez 6-0, 6-4 et 7-6 (7).

La France n’avait pas atteint la ronde ultime lors de deux ans de suite depuis 2001 et 2002.

Cette fois-ci, les Américains ou les Croates y seront les rivaux, du 23 au 25 novembre. À la maison face à la Croatie, ou bien en sol américain.

L’Espagne devait se débrouiller sans Rafael Nadal, incommodé au genou droit. C’est ce qui l’a forcé à se retirer de la demi-finale contre Juan Martin del Potro à Flushing Meadows, la semaine dernière.

Benneteau et Mahut devaient jouer en double en finale contre les Belges, l’an dernier. Mais à la dernière minute, Yannick Noah a plutôt misé sur Richard Gasquet et Pierre Hugues Herbert. Benneteau a plus tard dit que la décision a été ce qu’il a vécu le plus difficilement en carrière.

Après la finale de la Coupe Davis, Noah va céder son poste de capitaine à Amélie Mauresmo.

Benneteau et Mahut n’ont échappé que quatre points en première manche. Lors du troisième set, les Espagnols ont mené 2-0 en brisant Mahut à zéro mais au septième jeu, le tennis agressif de Benneteau a mené à un bris pour les Français. Benneteau a aussi été l’artisan du revers victorieux, sur la troisième balle de match.

À Zadar en Croatie, Mike Bryan et Ryan Harrison ont défait Ivan Dodig et Mate Pavic 7-5, 7-6 (6), 1-6, 6-7 (5) et 7-6 (5).

Un match de quatre heures et 43 minutes, le plus long jamais disputé par Bryan, en Coupe Davis.

«Je suis emballé de donner un point à notre pays, a dit Bryan, 40 ans. Nous avons fait notre travail, en espérant que ça puisse donner un élan pour dimanche.»

Les Américains ont converti leur deuxième balle de match, sur un retour en coup droit de Harrison.

L’avance croate est ainsi réduite à 2-1. Dimanche, Marin Cilic affrontera Steve Johnson et si nécessaire, Borna Coric va se mesurer à Frances Tiafoe.

Les États-Unis jouent sans leurs deux meilleurs joueurs, Jack Sock et John Isner. Sock est blessé à la hanche tandis qu’Isner et sa femme, Madison, attendent bientôt la venue de leur premier enfant, une fille.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!