CLEVELAND — Sam Darnold a cru pendant un instant qu’il allait porter un casque orange cette saison.

L’ancienne vedette des Trojans de l’Université du sud de la Californie n’en a toutefois pas fait assez pour que les Browns de Cleveland le sélectionnent au premier rang du dernier repêchage de la NFL, se tournant plutôt vers Baker Mayfield.

Jeudi soir, Darnold pourra montrer aux Browns qu’ils ont commis une erreur. Une autre.

Darnold, le plus jeune quart à avoir participé à un match d’ouverture depuis 1970, dirigera l’attaque des Jets de New York pour une deuxième fois cette saison devant un auditoire national lorsque son équipe croisera le fer avec les Browns au FirstEnergy Stadium de Cleveland.

À l’aube du repêchage de la NFL, en avril, Darnold était considéré comme le meilleur quart universitaire pour l’année 2018 et tout semblait indiquer qu’il allait prendre la direction de Cleveland, où les quarts n’ont fait que passer depuis les deux dernières décennies.

«J’ai cru que j’allais jouer là-bas et à beaucoup d’autres endroits, a mentionné Darnold. J’étais excité d’aller jouer n’importe où. Peu importe qui me sélectionnait et à quel rang, c’était un rêve de jouer dans la NFL.»

Après que les Browns eurent sélectionné Mayfield, les Giants de New York ont jeté leur dévolu sur le porteur de ballon Saquon Barkley. Les Jets ont ensuite repêché Darnold et ils sont très satisfaits de son développement jusqu’à présent.

Darnold a rebondi après avoir vu sa première passe en carrière être interceptée et retournée pour un touché et les Jets ont écrasé les Lions de Detroit 48-17 en ouverture de saison. La semaine dernière, il est devenu le plus jeune quart de l’histoire à amasser 300 verges par la voie des airs.

Darnold insiste sur le fait qu’il ne cherche pas à obtenir vengeance ou à prouver quoi que ce soit aux Browns.

«Je vais simplement aller sur le terrain et jouer au football», a-t-il exprimé.

Les Jets et les Browns ont pris des chemins opposés concernant leur quart recrue. Les Jets ont choisi de faire confiance à Darnold comme partant alors que les Browns ont demandé à Mayfield de rester sur les lignes de côté afin d’apprendre du vétéran Tyrod Taylor.

Ce n’est pas une course et les Browns ne ressentent pas le besoin d’accélérer leur plan.

«Nous sommes très à l’aise avec notre choix et je suis convaincu que les Jets le sont aussi, a déclaré l’entraîneur-chef des Browns, Hue Jackson. C’est un bel espoir et il sera un bon joueur. Je crois qu’ils ont un bon quart, mais nous avons l’impression que nous en avons un très bon nous aussi.»

Après avoir affronté Ben Roethlisberger et Drew Brees, deux futurs membres du Temple de la renommée de la NFL, lors des deux premières semaines d’activités, les Browns n’entendent pas reprendre leur souffle contre Darnold.

«Je ne crois pas qu’il y ait un match de la NFL dans lequel tu peux prendre le temps de respirer, a dit le secondeur des Browns Joe Schobert. Il a un bon bras et il réalise de belles choses en tant que quart des Jets. La chose la plus difficile est d’arriver dans la NFL et d’avoir du succès comme quart. Pour le moment, il semble calme et bon dans son rôle.»

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!