Josie Lepe / The Associated Press

SAN JOSE, Calif. — Erik Karlsson vivait sa première journée dans l’uniforme des Sharks de San Jose, mercredi.

Jumelé à Marc-Édouard Vlasic à l’entraînement, il amorçait un nouveau chapitre de sa carrière, après neuf saisons avec les Sénateurs d’Ottawa.

«Ce sera certainement un changement, a dit Karlsson. J’aime les défis et je pense que ça va être stimulant pour moi et pour toute l’équipe. Les Sharks ont du succès depuis longtemps. Je suis très heureux de faire partie de l’organisation. Je ferai tout pour m’intégrer aussi bien que possible et jouer le meilleur hockey possible.»

Les Sharks ont acquis le gagnant de deux trophées Norris la semaine dernière, en retour de jeunes joueurs et de choix.

Karlsson se joint à un club pouvant compter sur un gardien de premier plan, Martin Jones, de talentueux attaquants en Logan Couture, Evander Kane, Joe Thornton et Joe Pavelski, et l’une des meilleures défenses de la ligue avec lui, Vlasic et Brent Burns.

Karlsson totalise 518 points, un sommet et de loin chez les défenseurs depuis son arrivée dans la LNH, en 2009. Il a mérité le Norris en 2012 et 2015, et il fait partie de la crème de la crème en avantage numérique. Les Sharks ont fini en milieu de peloton en supériorité la saison dernière, avec un taux d’efficacité de 20,6 pour cent.

Le Suédois de 28 ans entame la dernière saison de son contrat.

«Pour le moment, je me concentre juste à commencer la saison le mieux possible, a dit Karlsson. C’est là où j’en suis en ce moment. C’est le point de départ.»

Avant la transaction, le directeur général Doug Wilson et l’entraîneur Peter DeBoer se sont rendus à Toronto pour rencontrer Karlsson, avec la permission des Sénateurs. Le propriétaire, Hasso Plattner, a également parlé à Karlsson.

«Nous avons eu l’occasion de passer du temps de qualité avec lui, a dit Wilson. J’ai été époustouflé par le genre d’individu qu’il est. Nous avons parlé de comment il voit un match, quels sont ses objectifs et ses aspirations. À partir de là, j’avais encore plus l’impression qu’il va s’intégrer à merveille avec nous.»

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!