NEW YORK — Luke Voit a claqué deux longues balles contre David Price, Miguel Andujar a ajouté un circuit et les Yankees de New York ont écrasé les Red Sox de Boston 10-1, mercredi soir.

Luis Severino (18-8) n’a donné qu’un coup sûr en sept manches et les Yankees n’ont pas eu besoin de leur stoppeur étoile Aroldis Chapman, qui a quitté la liste des blessés mercredi.

À son retour dans la formation des Red Sox (103-49), Mookie Betts a été retiré sur des prises à deux reprises et il n’a réussi aucun coup sûr. Il est passé à quelques mètres de cogner un grand chelem en neuvième manche avant de mettre fin au match en se compromettant dans un double jeu.

Les Yankees (93-58) ont retardé les célébrations des Red Sox, qui ont besoin d’une victoire contre ses rivaux pour s’assurer du titre de la section Est de l’Américaine. La troupe de Boston détient une avance de neuf matchs et demi sur les Yankees.

Les Yankees regardent aussi derrière eux. Ils ont amorcé la soirée de mercredi avec une avance de deux matchs et demi sur les Athletics d’Oakland pour le premier rang donnant accès au duel éliminatoire de l’Américaine.

Les deux circuits de Voit sont à peine passés par-dessus la clôture du champ droit. Le deuxième a d’ailleurs nécessité une reprise vidéo, car un partisan a saisi la balle près de la clôture.

«Tous les lanceurs jouent dans les mêmes stades, a dit Price. Ce n’est pas comme si les clôtures reculaient lorsque nous sommes au bâton et qu’elles avançaient lorsque c’était leur tour. Ça fait partie du sport.»

Price (15-7) montrait un dossier de 5-0 et une moyenne de points mérités de 1,56 en neuf départs depuis la pause du match des étoiles. Il n’a cependant jamais vraiment eu de succès au Yankee Stadium. Price avait alloué cinq circuits en trois manches et un tiers à sa dernière apparition dans le Bronx, le 1er juillet.

Cette fois, Price a accordé trois longues balles. Andujar a réussi son 25e coup de quatre buts, en deuxième manche, alors que Voit a ajouté des claques en solo en quatrième et en sixième.

«C’était incroyable, a déclaré Voit à propos des encouragements de la foule à son endroit. Surtout quand tu contournes les buts. Mon coeur battait à vive allure. C’est pour cette raison que j’amène mon enthousiasme, parce que les partisans me soutiennent et qu’ils veulent voir des circuits.»

Severino a connu un deuxième bon départ de suite, mettant fin à une vilaine séquence qui a mis en péril son statut d’as lanceur. Il revendiquait une moyenne de points mérités de 6,35 à ses 10 derniers départs depuis la pause du match des étoiles. Avant le match, le gérant des Yankees, Aaron Boone, avait laissé entendre que Masahiro Tanaka ou J.A. Happ pourraient amorcer le match éliminatoire.

«Luis n’a pas cessé de sourire, a mentionné Boone. Il s’est donné un bon rythme et c’était un excellent départ pour lui.»

Les Yankees ont frappé 245 circuits cette saison, égalant le record d’équipe établi en 2012. S’ils maintiennent le rythme, ils pourraient en cogner un total de 263, à un seul du record des Majeures, qui appartient aux Mariners de Seattle de 1997.

J.D. Martinez a placé trois balles en lieu sûr pour les Red Sox, faisant augmenter sa moyenne au bâton à ,331. Betts mène les Majeures avec une moyenne de ,335.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!