On annonce des duels plutôt inégaux, et avec raison.

Sherbrooke et McGill affronteront respectivement les Carabins et le Rouge et Or : les deux puissances inamovibles du football universitaire. Peut-on vraiment douter de l’issue de ces deux matchs? Pas vraiment.

Un David vert et or contre un Goliath bleu
Vous excuserez l’utilisation de cette comparaison usée, mais elle s’applique trop bien au duel qui opposera le Vert & Or de Sherbrooke à son rival en bleu de l’Université de Montréal. Surtout que le David de l’Estrie a eu une saison particulièrement difficile contre son imposant adversaire du 514 cette saison.

Pourtant, le Vert & Or a prouvé qu’il pouvait tenir tête aux Carabins lors de la partie du 22 septembre dernier. Sa défensive y avait concédé un maigre 15 points. Il serait donc plutôt irrespectueux de considérer la prochaine rencontre comme une simple formalité pour son opposant. Cependant, là où le bât blesse, c’est que dans ses deux matchs contre les bleus, l’offensive sherbrookoise était en mode tire-pois.

Au cours de cette paire de rencontres, l’attaque a été limitée à environ 200 verges d’attaque et son quart-arrière, Jérémi Roch, d’ordinaire solide, y a connu deux de ses pires performances de l’année. Au cours de ces deux duels, Roch a complété seulement 49 % de ses passes.

Bref, l’unité offensive du Vert & Or aura besoin d’une bonne dose de grâce divine pour briser cette vilaine tendance. Surtout si on considère que Goliath sera appuyé par 5 160 partisans montréalais endiablés.

Une (très) grosse commande
On ne retient pas notre souffle.

La deuxième demi-finale du week-end, qui opposera le Rouge et Or de l’Université Laval aux Redmen de l’Université McGill, ne devrait pas nous garder en haleine très longtemps. Non seulement les hommes en rouge sont-ils entrés dans les séries par la porte d’en arrière, mais ils devront affronter cette machine bien huilée de l’Université Laval chez elle, à Québec.

À moins d’une déconfiture totale de leur adversaire – ce qui n’est pas l’habitude des Lavallois durant les rencontres importantes –, on ne serait pas trop surpris de voir le match terminé à la demie.

www.versusfootball.com

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!